La chasse en Haute-Loire, une ouverture à revoir pour les écologistes

Par Opaline Martraix ven 21/05/2021 - 07:00 , Mise à jour le 21/05/2021 à 07:19

La saison de la chasse se lancera le 12 septembre et prendra fin en février 2022 en Haute-Loire. Le plan de chasse 2021/2022 validé par la préfecture afflige l’association France Nature Environnement 43.

L’ouverture de la chasse en Haute-Loire pour l’année 2021-2022 est fixée au 12 septembre par le nouvel arrêté préfectoral publié le 18 mai. Son contenu, en débat depuis avril 2021, a suscité de nombreux désaccords de la part de l’association départementale France Nature Environnement (FNE43).

Le FNE43 ?

France Nature Environnement Haute-Loire est une association de défense de l’environnement. Promotrice d’une écologie locale, elle vise à préserver les milieux naturels et leur biodiversité.

 

Les discussions au sein de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS) d’avril révèlent les points de discorde entre les divers membres.

 

 

 

> Voir l'arrêté préfectoral du 10 mai

Des dérogations qui font débat

La principale mesure à laquelle s’oppose l’association FNE43 est celle autorisant les chasseurs à débuter leur activité dès le 1er juin. L’arrêté prévoit en effet une ouverture précoce de la saison pour certaines espèces telles que le sanglier ou le chevreuil. Dérogations particulières que dénoncent les membres de l’association qui veulent uniquement « une période d’ouverture générale et un abandon des périodes complémentaires de chasses ». Ils mettent en avant les risques d’une activité de chasse trop longue sur le fonctionnement des écosystèmes.

Autres dérogations regrettées par l’association locale, celles accordées aux chasseurs par temps de neige. Elle est normalement interdite, l’article 5 prévoit cependant des autorisations particulières pour la chasse du renard ou « du gibier d’eau » par exemple. L’interdiction « de toute forme de chasse en temps de neige » était en effet réclamée par le FNE43 lors des discussions d’avril 2021.

Des espèces au cœur des revendications

La hausse des quotas de chasse et l’accès autorisé aux réserves de chasse pour les chasseurs placent les cervidés au centre de l’attention de l’association écologiste. FNE43 défend notamment le retour du cerf dans certaines zones du département, ce qu'elle qualifie de « une véritable aubaine pour le tourisme de nature » et favorise « une nature riche ». Pour les membres, ces quotas importants sont néfastes pour l’implantation des groupes de chevreuils et de cerfs.

L’arrêté réglemente également la chasse au renard qui est vu comme « une espèce pouvant occasionner des dégâts ». Un animal pourtant « utile et efficace contre les rongeurs nuisibles à l’agriculture » pour l’association locale.

Le « manque d’efficacité de la chasse au sanglier » contre le souci de prolifération des individus a également été soulevé, FNE43 ayant déjà proposé d’autres mesures fortes dont l’interdiction de l’élevage clandestin.

Des pratiques remises en cause

L’arrêté préfectoral témoigne de l’usage de la vénerie pour la chasse au blaireau, autorisée dès juin 2021. Une pratique dont « l’atrocité » est pointée du doigt par les membres de l’association. Cette « pratique de chasse barbare, souvent ignoble » vise à récupérer l’animal directement dans son terrier à l’aide d’un chien.

FNE Haute-Loire a également proposé une interdiction des pièges destinés aux milieux aquatiques pour tout le département. Malgré cette volonté de « préserver ces milieux riches en faune et en flore », la proposition ne figure pas dans l’arrêté de mai 2021.

> Tous les arguments de FNE43 à retrouver sur leur site.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

6 commentaires

nd

sam 22/05/2021 - 08:06

Encore des commentaires d'antis-chasse s'exprimant sans la moindre compétence sur le sujet, protecteurs des gentils petits animaux de la forêt, façon Bambi et Panpan, des déconnectés qui oublient que leur existence se déroule sur une planète où tout ce qui vit se nourrit de la mort et de la souffrance de l'autre, que la seule règle dans la nature est manger ou être mangé, sans parler du fait que la civilisation, dont ils profitent chaque jour, est responsable de la 6e extinction de masse en cours. Et qu'ils commencent par regarder combien de promeneurs passent sous les roues des randonneurs motorisés, combien de skieurs défoncés par un abruti qui se croit seul sur les pistes, sans parler des victimes d'inconscients qui roulent bourrés où drogués. Triste intolérance.

lo

ven 21/05/2021 - 17:52

Chasseurs, écolos, pour moi : MÊME COMBAT !! Les uns tirent sur tout ce qui bouge après avoir un canon dans le nez et les autres sont capables de nous réinventer le bidon de 2L....AU SECOURS  !!

ma

ven 21/05/2021 - 14:43

Je pense très sincèrement que les écolos sont sur une autre planète. donc puisqu'ils veulent imposer leur doctrine et bien il va falloir passer à la caisse. Donc un permis de 500 euros annuel pour chaque écolo à acquitter à la fédé de chasse qui gère les intérêts des agriculteurs, des forestiers, des vrais acteurs  ruraux gestionnaires de la faune. PARCEQUE!!! en 2019 qui a payé les dégâts de sangliers s'élevant à 300 000 euros sur la hte loire. les chasseurs bien sûre !!!! donc maintenant c'est ASSEZ!!!! si vous l'ouvrez, vous assumez les conséquences. Plus de chasseurs!!!! qui paye? les écolos? les vététistes? les marcheurs? champignonneurs? les promeneurs? les coureurs? les enduristes?  les quadistes? ET OUI!!! il faudra bien à un moment géré le concret.

ca

ven 21/05/2021 - 12:32

pourrait-on espérer se promener tranquillement pendant les vacances sans se prendre des balles ????? déjà qu'il faut faire attention de septembre à février, alors pitié, laissez nous février à septembre....

se

ven 21/05/2021 - 10:53

L : Je ne suis ni chasseur, ni pêcheur....mais on voit bien que ces écolos sont contre tout. A les écouter ils ont tous la bonne solution. Heureusement ils ne pourront être et je l'espère ni au pouvoir national ni régional sinon catastrophe.

mi

ven 21/05/2021 - 10:33

vous voyer,chasseurs,pécheurs éleveurs,agriculteurs.vous savez quoi voté au prochaines élections.