Le monde de la chasse au défi du changement

ven 26/06/2015 - 18:43 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:34

Samedi 25 avril 2015 se tenait au centre culturel de Vals-près-le-Puy l’assemblée générale de la Fédération des chasseurs de la Haute-Loire, en présence d’adhérents et d’élus locaux, parmi lesquels Laurent Wauquiez et Jean-Pierre Vigier, députés de la Haute-Loire.
Les discussions de ce jour-là sont d’abord parties d’un constat de Louis Garnier, président de la fédération : « Le monde change […], la chasse se doit donc, elle aussi, de changer et de s’adapter ». A cet égard, l’apparition de nouvelles réglementations, à commencer par la loi d'Avenir Agricole votée le 13 octobre 2014, met le monde de la chasse face à de nouvelles problématiques.
Une mission de service public pour les chasseurs
Désormais, les chasseurs auront à remplir une mission de service public de prévention, surveillance et lutte contre les dangers sanitaires concernant les espèces gibiers. Sur ce point, les membres de la fédération se montrent sceptiques et craignent que l'évolution de la législation, qui reconnaît depuis le 15 février 2015 les animaux comme « des êtres vivants doués de sensibilité », n'en vienne à compliquer leur tâche plus que de mesure. L'enjeu est pour eux d'en arriver à une reconnaissance de leur activité et de leur capacité à mettre en place une chasse durable respectueuse de la biodiversité.
Concilier chasse et biodiversité
Les membres de la fédération ont d'ailleurs soulevé la question de la loi biodiversité, actuellement débattue à l'Assemblée Nationale. Ils en appellent aux élus locaux pour faire barrage aux amendements antichasse votés en première lecture et éviter que la gestion de la nature ne devienne l'objet d'une surrèglementation.

 

Une fusion des fédérations d'Auvergne et de Rhône-Alpes
Enfin,la loi sur la réforme territoriale était elle aussi à l'ordre du jour. La réduction du nombre de régions administratives devrait conduire à la fusion au sein d'une même structure régionale des fédérations départementales d'Auvergne et de Rhône-Alpes. Un rapprochement a d'ores et déjà été entrepris avec la Fédération Départementale des Chasseurs de la Loire, un premier pas avant la création de la nouvelle entité prévue pour 2016.
Une liste de nuisibles
Par ailleurs, la fédération a proposé une liste d'animaux nuisibles qui sera soumise au ministère de l'environnement : le renard, la marte, la pie bavarde, la corneille noire et le corbeau freu en font partie, la fouine n'ayant pas été retenue par le préfet.
Quant au volet sécurité, la Fédération a réaffirmé qu'il était d'une importance capitale et qu'elle ne tolérerait aucun relâchement. Et pour cause, le risque zéro n'existe pas : lors d'une battue près de la commune de Saint-Cirgues en novembre dernier , un jeune homme de 22 ans avait perdu la vie après avoir été touché par une balle perdue.

E.R.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire