Tous

Goudet

Inondations : comment vont se répartir les 1 730 780 € ?

lun 29/01/2018 - 17:40 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:50

>>> Lire aussi : Inondations : 127.000€ pour les sinistrés du 13 juin (Paru ce 30/01/2018).
Depuis le 13 juin 2017, les 23 communes du Sud de la Haute-Loire dévastées par les inondations attendaient de savoir quelle somme elles allaient toucher des aides de l’État pour réparer leurs chaussées, ponts, etc (notamment le pont de Bessarioux au Brignon). Ce jeudi 25 janvier 2018, le montant officiel de la dotation de solidarité nationale vient d’être révélé : 1 730 780 euros pour les collectivités touchées. Près de 470 000 euros avaient déjà été accordés, dont 173 000 euros pour  le nettoyage de la décharge de Costaros qui avait été déterrée par l'orage.
Avec les 1 510 601 euros versés aux titre de la calamité agricole et les 
500 000 € de DETR, cela fait un total de plus de 3 700 000 euros de l’État. Et la préfecture de souligner que cette somme fait de l'Etat le "premier soutien des collectivités et des agriculteurs touchés par les intempéries du 13 juin 2017" devant la Région, le Département et l'association des maires de France (AMF) qui avait lancé un appel aux dons aux communes, intercommunalités, particuliers, entreprises et associations de toute la France récoltant plus de 127 000 euros.

Le montant des dégâts, "c'est cinq fois le budget" de la commune
Joël Lacour est le maire de Goudet et l'étendue des dégâts dans sa commune fait froid dans le dos : une quarantaine de maisons d'habitation impactées, de très gros dégâts sur la voirie, particulièrement des ponts et des passerelles qui ont été emportés. Des dégâts que le premier magistrat ne peut affronter seul : "c'est cinq fois le budget de Goudet", observe-t-il.
La Région et le Département ont déjà versé plus de 200 000 euros à la commune : ainsi, les entreprises ont commencé de travailler mais elles ne seront payées qu'au premier trimestre 2018. Ces premiers travaux, justement, concernent un pont, qui coupe la rue principale. "On peut quand même traverser à pied ou tout doucement en voiture, mais on ne peut pas faire le tour du village", détaille-t-il, "surtout, on a sécurisé les rivières qui traversent Goudet, car on peut encore être victimes d'intempéries et avoir des montées d'eau importantes".

Tous les travaux nécessaires pourront-ils être réalisés ?
Il reste donc beaucoup d'autres travaux à enclencher dans les semaines et les mois à venir et il n'envisage pas la fin des travaux avant 2019. 
L'annonce de cette aide de l'Etat est un gros soulagement pour Goudet ? Tous les travaux nécessaires pourront-ils être réalisés ?

Quid du tourisme ? Les infrastructures touristiques reconstruites ? 
Goudet est aussi une commune qui vit du tourisme ; les dégâts ont-ils freiné l'activité touristique ? Il y a eu une perte de recettes ? La commune envisage-t-elle de reconstruire ses infrastructures touristiques ? 

"Si une route construite il y a 40 ans était arrachée sur 300 mètres, on ne peut pas rembourser une route neuve sur trois kilomètres"
Les déclarations des communes ont dû être validées par des inspecteurs du conseil général de l'écologie et du développement durable (CGEDD), qui sont venus sur le terrain et qui ont fait leur travail de justification de chacune des dépenses prévues. Pour les équipements très anciens, des coefficients de vétusté ont été appliqués et "si une route construite il y a 40 ans était arrachée sur 300 mètres, on ne peut pas rembourser une route neuve sur trois kilomètres", donne en exemple le préfet de la Haute-Loire Yves Rousset.
L'enveloppe finale est donc moins importante que les déclarations inititiales, qui faisaient état de la somme de 1 950 000 €, alors que l'aide de l'Etat sera de 1 730 780 € "seulement". Il y a eu "un travail très important des services de la préfecture, qui ont fait valoir auprès des inspecteurs les argumenta nécessaires afin de faire augmenter l'estimation qu'ils avaient faite quand ils avaient quitté le territoire", ajoute le préfet du département.

Il a fallu déroger à l'arrêté pour ne pas se contenter d'une enveloppe de 1 250 000 €
Ce rapport a été transmis au ministère de l'intérieur à la direction générale des collectivités locales et là, un deuxième problème est survenu puisqu'un décret impose dans certaines conditions un écrétement des aides. "Si le montant total des dégâts est compris entre 10 et 50 % du budget total des collectivités, alors l'aide est plafonnée à 40 %", stipule le décret. L'enveloppe aurait alors été de 1 250 000 €.
"Nous avons obtenu la possibilité de déroger à cet arrêté aux vues à la fois du sinistre, des capacités financières des collectivités et du caractère exceptionnel de l'événement. Nous avons obtenu un arbitrage favorable qui fait que l'ensemble des montants retenus par les inspecteurs feront l'obejt d'arrêtés qui vont permettre le versement de 1 730 780 € au titre de la solidarité nationale", ponctue le préfet.

Qui aura la charge de l'arbitrage ? Aucun risque de tension entre les communes sinistrées ? 
Cette solidarité nationale était indispensable pour que les petites communes puissent se relever d'un tel sinistre ? Comment vont se répartir les enveloppes et qui aura la charge de l'arbitrage ? Aucun risque de tension entre les communes sinistrées ? 



Maxime Pitavy

> Sur le même sujet, lire nos articles précédents :

Inondations : comment vont s'articuler les indemnisations pour les particuliers ? 21/07/2017

La Région appuie la grogne des municipalités sinistrées du 13 juin 12/12/2017

« Son geste a permis de sauver la vie des sapeurs pompiers » 20/11/2017

Pont du Brignon : la reconstruction commence 18/10/2017

211 300 € pour les agriculteurs sinistrés en juin dernier 17/10/2017

Inondations : un fonds spécial d'un million d'euros voté par le Département
 26/06/2017
sans compter un soutien financier, au titre de l'aide sociale, à une poignée d'agriculteurs dans le désarroi.

Orages : les communes épargnées apportent leur aide 23/06/2017

Orages : un tiers des cultures de lentille verte du Puy perdu 19/06/2017

Inondations de Goudet : l'appel à la solidarité de la députée 19/06/2017

Après le déluge, l'entraide se met en place à Landos 16/06/2017

Orages : Landos panse ses plaies 15/06/2017

Déluge en Haute-Loire : les dégâts en images (Vidéo) 14/06/2017

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire