Déluge en Haute-Loire : les dégâts en images (Vidéo) sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Déluge en Haute-Loire : les dégâts en images (Vidéo)

Date : 14/06/2017 | Mise à jour : 15/06/2017 16:54
Partager

Après les orages et les inondations qui ont submergé le sud de la Haute-Loire mardi soir, les habitants s'entraident pour nettoyer les dégâts. Reportage à Costaros et à Landos, deux des communes les plus touchées.

Routes effondrées, caves noyées, canalisations explosées... Mardi 13 juin vers 20h, le ciel est tombé sur le sud de la Haute-Loire. De Cayres à Landos, des pluies torrentielles se sont abattues sur les villages. Les rues sont devenues des ruisseaux, l'eau emportant tout sur son passage.

Un homme a trouvé la mort dans ces intempéries. A ce bilan humain tragique s'ajoute la multitude de dégâts matériels. Les habitants seront-ils indemnisés ? Et les communes ? Il faudra pour ça être reconnu en état de catastrophe naturelle. Reportage à Costaros et à Landos, où, de mémoire d'anciens, "on a jamais vu ça".

Inondations à Costaros et Landos from Zoomdici Haute-Loire on Vimeo

A Landos, plusieurs habitants du ont dû évacuer leurs rez-de-chaussée. L'eau est montée à plus de 50cm, laissant une couche de boue sur son passage. Les victimes du sinistre ont pu compter sur la solidarité de leurs voisins.



Ce jardin de Costaros comptait à l'origine trois séries de murs pour le séparer du champ mitoyen. Ils ont cédé un à un sous la pression de l'eau.





Ce garage de Costaros a été ouvert par une table venant... du bar d'en face. De quoi donner une idée de la puissance des flots.


A Costaros, la façade de ce bar a été arrachée. La gérante témoigne : "Quand j'ai vu cette quantité d'eau dévaler, je suis sortie de chez moi pour aller couper l'électricité dans le bar. Je n'ai jamais pu y rentrer. J'avais de l'eau jusqu'au nombril, je nageais presque."


Entre Costaros et Ussel, cette route n'a pas supporté le poids des inondations. Si cette partie a été sécurisée, d'autres portions présentaient un danger pour les passants et les automobilistes.





A Landos, la salle des fêtes accueillait un spectacle, d'où le grand nombre de véhicules stationnés en plein bourg. "On a vu monter des voitures sur 1m50, tournoyer, redescendre et se cabosser entre elles", décrit le maire de la commune Jean-Louis Reynaud.



Des cultures ont été touchées un peu partout (Ici entre Costaros et Landos). A Arlempdes, beaucoup de champs en pente ont été dévastés.

Photos et texte Clément L'hôte

 

Les routes sont-elles praticables ?

A 11h ce mercredi, les services du Conseil départemental informent :

La RD54 entre le carrefour RD49 Ussel et Arlempdes sera ouverte en fin de matinée
La RD54 entre Arlempdes et le carrefour RD500 (Vielpras) sera ouverte dans l'après-midi
La RD37 entre carrefour RD49 Goudet et carrefour RD500 Salettes sera ouverte dans l'après-midi
La RD49 entre carrefour RD37 Goudet et carrefour RD54 Ussel :  circulation sur demi-chaussée
La RD500 entre carrefour RD38 Le Monastier/G et carrefour RD49 Petit-Salettes : circulation sur demi-chaussée
La RD38 entre carrefour RD500 Le Monastier/G et Présailles : circulation sur demi-chaussée
La RD49 entre carrefour RD31 Cayres et carrefour RD54 Ussel (via Costaros) :  circulation sur demi-chaussée
La RD631 entre le carrefour RD535 et le carrefour RD278 (Freycenet Latour) : circulation sur demi-chaussée
La RD535 entre RD500 (Raucoumène)et carrefour RD634 Freycenet Lacuche : circulation sur demi-chaussée
Voie communale (ex RD54) entre Le Brignon et Ussel : pont du Bessariou coupé

 

 



Voir la galerie photos Orage : vos photos et les nôtres

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAL le 15 juin 2017 - 11h35
Une pensée pour la famille du jeune agriculteur décédé, une pour tous les sinistrés et pour tous les agriculteurs qui ont perdus une année de travail en quelques heures.

Signaler un abus

img_journalisteDJ le 15 juin 2017 - 10h44
Que dire face à ses éléments météorologiques seulement : tristesse et désolation pour les populations touchées et condoléances à la famille de la victime. Je signale au passage que les services de l'Etat ont été en dessous de tout pour les communes en aval. Silence radio total de 18 h 00 au lendemain lorsque l''on sait qu'à l'étiage de Chadrac l'eau est montée de 5,75 en 2 heures de 23 h à 1 h 00, silence de Brives qui ont abaissé les seuils sans avertir les communes en aval.

Signaler un abus