Haute-Loire : des ventes privées de produits locaux

lun 29/12/2014 - 19:18 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

Ils sont responsable d'agence LogiPro ou dans le secteur de l'informatique, animateur à la Maison pour tous de Brives-Charensac et encore restaurateur. Quatre amis se sont lancés un défi de taille : réussir à mettre en place une plateforme de vente en ligne de produits locaux.

Envie de consommer local
C'est Romain Gibert qui a eu cette idée il y a plus d'un an au cours d'une discussion : " on peut tout trouver en Haute-Loire et pourtant ces produits n'ont pas forcément une place dans les supermarchés " . Il en parle autour de lui. Petit à petit, Guillaume Fourcade, Cédric Bonnefoux et Jérémie Devidal le rejoignent. Depuis un mois et demi, ils travaillent d'arrache-pied pour le lancement du site internet le 31 janver prochain. Ils ont des soutiens de taille comme Jean-Pierre Laurent (producteur de Saugues qui travaille avec la marque Fauchon) ou encore Pierre Sang Boyer (Chef parisien).

Le principe
Des producteurs locaux proposeront leurs produits sous forme de ventes privées, c'est-à-dire des ventes d'une quantité donnée pendant une période donnée. Les consommateurs achèteront donc via internet et iront chercher la marchandise à un lieu de rendez-vous préalablement convenu (chez des partenaires, chez des producteurs ou autre). Dans la mesure du possible, le producteur sera présent à la date de livraison pour créer des liens avec les consommateurs. Le système est avantageux pour tous puisque ce sont les producteurs qui fixeront leurs prix sans être écrasé par les marges (il n'y a qu'un intermédiaire entre le producteur et le consommateur).

Pour le lancement et pour les enfants
Les créateurs ont lancé une collecte de fonds sur le site Kiss Kiss Bank Bank. L'objectif est fixé à 3 000 euros mais la motivation est toute autre : " On veut avoir le soutien d'au moins une centaine de personnes ". Ils ----Les Nez Rouges interviennent auprès des des enfants hospitalisés pour leur apporter des moments de bonheur.-----précisent : " On prefère avoir des centaines de dons à deux euros plutôt que trois dons de 1 000 euros ". Contre chaque somme, les donnateurs reçoivent une contre-partie en fonction du montant. Pour chaque don, 10% sont reversés à l'association des Nez Rouges. Les quatre amis tenaient à apporter leur soutien à une association.  " On porte des valeurs communes et c'est une petite association, elle colle bien à l'image de notre projet " explique Guillaume Fourcade. La collecte de fond s'achévera le 22 janvier.

Dates clés
Le 10 janvier, un apéritif aura lieu à la Cave Marcon de 10h30 à 13h.
Le 30 janvier, une soirée de gala sera donnée au restaurant Comme à la maison. C'est un repas à l'aveugle avec cinq plats et cinq vins. Les réservations sont recommandées. Tarif : 50 euros.

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire