Fédérale 3 : la marche était trop haute pour le COP

dim 26/05/2019 - 21:18 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Jamais le public n’avait été aussi mobilisé pour un match du COP. Les tribunes étaient submergées par les supporters, le stade était tellement bondé que certains s’asseyaient sur le bord du pont Lafayette pour entrevoir un bout du match. Tous étaient venus avec un objectif commun : galvaniser les troupes et créer l’exploit. Malheureusement, cela n’a pas suffi et Le Puy se prépare à réitérer une saison en Fédérale 3. Le coach Jean-Sébastien Bignat reste tout de même fier du travail accompli tout au long de la saison et rend hommage au club et aux supporters.
Son témoignage :

 
Le match
La rencontre avait pourtant bien débuté avec un essai dès la septième minute des rouge et noir, mais c’était sans compter sur le retour des Montiliens qui aplatissent dans l’en-but huit minutes après. Le public est alors replongé dans le doute, sans pour autant abandonner. Après la reprise de la seconde période, les Ponots tardent à mettre un essai pour remettre un peu d’espoir dans les travées du stade, un essai qui ne viendra qu’à la 69ème minute. Après ça, les bleus de Montélimar aplatiront à leur tour une dizaine de minutes après et réduiront l’espoir du COP à néant.

« Ce qui nous fait perdre, c’est les 20 points du match aller »
L’arbitrage a vivement été critiqué durant le match, notamment pour avoir laissé les adversaires ralentir le jeu en restant au sol « ils se devaient de casser le jeu ils l’ont fait, beaucoup de blessures bidons, l’arbitrage n’a pas été à la hauteur, c’est comme ça », souligne le président Gérard Roméas, avant de rajouter : « mais il ne faut pas se leurrer, ce qui nous fait perdre, c’est surtout les 20 points du match aller ». En effet, rattraper 20 points d’écart sur un match aussi décisif relevait de l’exploit. Les Ponots n’ont pas réussi, mais ils ne sont pas pour autant démotivés pour aborder une nouvelle saison. Rendez-vous pris pour l'année prochaine.

F.R.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire