[Européennes] Entretien avec le Rassemblement National

Par Clara Serrano , Mise à jour le 06/06/2024 à 12:02

Alors que la dernière ligne droite est lancée, et que seulement quelques jours nous séparent encore des élections européennes, le Rassemblement national, porté par Jordan Bardella et Marine Le Pen s'impose en tête des sondages. Jean-Charles Angevin, chargé de mission départemental fait le point sur le programme de la liste "La France Revient". 

Elle détient depuis le début de la campagne la tête de la course et atteint les 33 % d'intentions de vote à seulement quelques jours des élections. La liste "La France Revient" du Rassemblement National a su trouver et convaincre son public. 

Parmi les listes favorites dont celles de la majorité présidentielle (Valérie Hayer), de Raphaël Glucksmann, de Manon Aubry ou encore de François-Xavier Bellamy et de Jordan Bardella, cette dernière est la seule à ne pas s'être exprimée volontairement auprès des médias locaux.

Par souci d'équité, Zoomdici a contacté Jean-Charles Angevin, chargé de mission départemental du Rassemblement National.

Zoomdici : Monsieur Angevin, vous êtes chargé de mission pour le Rassemblement National en Haute-Loire. Quelles sont les principales revendications du programme de "La France revient" ?

Jean-Charles Angevin : « Le 9 juin, les Français ont un choix clair à faire entre : la transformation de l’Union européenne en un État européen centralisé autoritaire que veulent imposer Emmanuel Macron et la Commission européenne, ou l’Europe des Nations et des coopérations libres que portent Jordan Bardella et Marine Le Pen.

Notre projet se décline en trois axes que sont l'Europe qui protège, l'Europe qui produit, et l'Europe respecte. »

Zoomdici : Qu'est-ce que signifie une Europe qui protège selon vous ?

Jean-Charles Angevin : « Une Europe qui protège, c'est une Europe dans laquelle on instaure le juste-change à la place du libre change. Il s'agit alors de mettre en place une exception agriculturelle visant à protéger notre agriculture de la concurrence déloyale, avec la mise en place de clauses miroir et d'une véritable taxe carbone sur les produits finis et semi-finis.

Il s'agit également d'instaurer une double frontière, avec le contrôle des frontières extérieures de l'Europe et la réservation de la libre-circulation au sein de l'espace Schengen aux seuls ressortissants de pays européens. »

Zoomdici : Vous venez d'évoquer l'agriculture et le libre-échange. L'Europe qui produit est le second grand axe du programme, qu'implique-t-il ?

J-C Angevin : « Une Europe qui produit, c'est pour le Rassemblement National une Europe dans laquelle on peut faire à nouveau de la France un paradis énergétique, cela en mettant un terme aux règles absurdes de fixation des prix de l'électricité du marché européen, et en développant le nucléaire en France et en Europe. 

Ensuite, nous voulons décréter une pause réglementaire. Mettre un terme à l'ivresse normative, à l'écologie punitive et aux logiques de décroissance.

Enfin, cette Europe qui produit comprend la mise en place d'un patriotisme économique avec la priorité nationale dans l'accès aux marchés publics. »

Zoomdici : Enfin, le programme du Rassemblement National pour cette élection comprend un dernier axe important : l'Europe qui respecte. Qu'est-ce que cela implique ?

J-C Angevin : « Cela implique en premier lieu la garanti du droit de véto des États-nations. Aussi, nous incluons dans cet axe la transformation de la Commission européenne en un Secrétariat général du Conseil. Et enfin, nous voulons en ce sens mener des coopérations politiques sur de grands projets tels que l'intelligence artificielle, la diplomatie écologique, la conquête spatiale, etc. »

Zoomdici : La Haute-Loire étant un territoire rural. En ce sens, qu'est-ce que le programme du Rassemblement national pour ces élections apportera à notre département ? Et à l'Europe ?

J-C. A. : « Voter pour le Rassemblement National, c’est sauver l’agriculture française. Nous déclencherons un moratoire sur les accords de libre-échange, nous mettrons un terme à l’ivresse normative et à l’écologie punitive qui imposent la décroissance agricole contre nos paysans. Voter pour le Rassemblement National, c’est dire non au pacte migratoire européen et à la répartition obligatoire des migrants dans les villes et les villages de France sous peine d’une amende de 20 000 euros par migrant refusé. Voter pour le Rassemblement National, c’est bloquer les projets cachés d’Emmanuel Macron qui prépare une purge sociale majeure avec le saccage de l’assurance-chômage, la désindexation des pensions de retraite de l’inflation et la hausse des tarifs du gaz dès le 1ᵉʳ juillet prochain. »

 

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

6 commentaires

jeu 06/06/2024 - 22:13

Plutôt que de tirer à boulets rouges sur le RN, il faudrait s'interroger. Pourquoi des ouvriers, des enseignants, des étudiants ou même des travailleurs sociaux réputés comme humanistes en arrivent-ils à voter maintenant pour le RN ? Simplement, parce que les incivilités et les provocations venues de personnes (immigrées ou non) mais qui ne travaillent pas et ne financent pas notre système de protection sont devenues omniscientes et nous pourrissent la vie. Il faut que des dirigeants courageux sonnent la fin de la récréation : stop aux allocations familiales sans obligation éducative, stop aux aides au logement sans respect du voisinage et oui au mérite ! Quelqu'un qui se donne et travaille doit toujours valoir plus que quelqu'un qui profite et (en plus) revendique.

jeu 06/06/2024 - 12:20

 

je suis absolument choquée par cet article, vous banalisez ce parti, en leur donnant la parole, vous les valorisez, c'est grave, s'il vous plait, supprimez cet article, merci

jeu 06/06/2024 - 09:20

LES "fameux" sondages..... je préfère en rire.... 

jeu 06/06/2024 - 09:03

les sondages devraient être interdits de publication pendant la campagne officielle.

jeu 06/06/2024 - 04:58

Le RN en tête, c'est surtout un votre anti-macron. Beaucoup d'électeurs sont tellement excédés par le personnage et sa troupe (Lemaire et ses déclarations...) qu'ils sont prêts à voter pour n'importe qui, même pour un extra-terrestre ! C'est dire le niveau de détestation.

mer 05/06/2024 - 19:10

Arrêtez de parler de ses sondages !  Cela peut  influencer les niais et autres indécis. Arrêtez de parler du RN ! Vous leur faites de la pub, deux articles en 3 jours. Présentez plutôt les autres listes et leurs idées sans prétendre combien de voix elles sont susceptibles d'avoir d'après les "sondages".