Don du sang : les réserves estivales inquiètent

lun 23/07/2018 - 16:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

Le stock national, lui, s'élève à 13 jours. Autant dire que les réserves de sang manquent de partout. L'été est toujours une période où le nombre de dons est moins élevé. C'est la raison pour laquelle l'EFS tente de mobiliser les donneurs mais aussi d'en trouver des nouveaux.
L'été, une période creuse
Pour Rachel Conductier, responsable du site de l'EFS Haute-Loire à l'hôpital Emile-Roux, "L'été est une période creuse car les donneurs partent en vacances et le réflexe de donner son sang s'amoindrit. Les fortes chaleurs, également, dissuadent les donneurs". Mais l'été n'est pas la seule période creuse : les ponts de mai et Noël sont aussi marqués par une baisse des dons. Cependant, Rachel Conductier insiste, "Les malades ne sont pas en vacances. Toutes les périodes sont bonnes pour donner son sang !"
----En 2017
186 collectes ont eu lieu en Haute-Loire.
13 518 donneurs ont été recensés.
954 nouveaux donneurs.
2 325 dons de sang ont été effectués sur le site fixe de l'EFS Haute-Loire, ainsi que 1 370 dons de plaquettes.-----1 heure de temps pour sauver des vies
Pour faire un don de sang à l'EFS, il faut être âgé entre 18 et 70 ans, peser au moins 50 kg, ne pas venir à jeun, avoir bu ½ litre d'eau et être muni d'un document d'identité. Il est préfèrable de prendre un rendez-vous. Mais il est aussi possible de donner son sang sans rendez-vous en fonction de la disponibilité des infirmières. Il faut compter environ 1 heure pour effectuer un don. Car il est nécessaire de remplir un questionnaire avant de passer un entretien dit "prédon" afin de savoir si le donneur est apte à donner.
8% des personnes ne sont pas aptes à donner leur sang
Si la personne a une infection ou subi une endoscopie, elle devra patienter. Si la personne s'est récemment faite faire un piercing ou un tatouage, elle devra attendre quatre mois après la réalisation de ce dernier. Les conditions pour donner son sang sont très strictes, car pour Rachel Conductier, il n'y a qu'un seul mot d'ordre "Ne pas nuire au donneur et ne pas nuire au receveur".
----Toutes les informations sur le don du sang sur le site des Etablissements français du sang.-----Christophe, “Super-Donneur”
Nous avons rencontré Christophe, 50 ans, en chemise bleue et habitant de Saint-Paulien. Il est ce que l'on pourrait appeler, un "Super-Donneur". Il effectue un don de plasma toutes les deux semaines, soit le délai réglementaire entre deux dons. "J'ai commencé à donner sur le tard, j'avais 46 ans. Mais je viens de dépasser la barre des 100 dons", raconte-t-il. "Il faut 10 000 dons quotidiens pour subvenir aux besoins de sang, il est donc important de se mobiliser car nous sommes tous concernés." A l'avenir, Christophe compte également s'inscrire en tant que donneur de moëlle osseuse.

Les dates des prochaines collectes de sang organisées en Haute-Loire.
V.B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire