Des buralistes escroqués par un "faux gendarme"

mer 28/12/2016 - 11:24 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Le malfaiteur n'a même pas eu à se procurer un uniforme de gendarmerie : il a opéré à distance, en contactant ses victimes par téléphone.
Au cours de l’après-midi de ce mardi 27 décembre, quatre buralistes ont fait les frais de son escroquerie. Il feignait faire partie de la gendarmerie nationale.

Un préjudice de plusieurs centaines d’euros
Le malfaiteur se faisait passer pour un gendarme en charge d'une enquêtre sur les cartes prépayées. Il parvenait ainsi à obtenir des informations capitales, notamment des codes secrets liés à l’exploitation du commerce. La méthode est assez complexe mais l'escroc a ensuite pu récupérer la valeur monétaire de ces cartes prépayées.
L’un des buralistes a ainsi été victime d’un préjudice s’élevant à plusieurs centaines d’euros. Les trois autres professionnels ne sont pas tombés dans le panneau et sont parvenus à déjouer l’arnaque. Ils ont tous été entendus par les services de gendarmerie. Une enquête est en cours.

Une alerte SMS aux buralistes
Le groupement départemental de gendarmerie a rapidement été avisé des faits et a fait diffuser une alerte SMS aux buralistes inscrits au dispositif mis en place en partenariat avec la CCI de Haute-Loire.
La gendarmerie invite l’ensemble des buralistes du département à la vigilance quant à des appels de soi-disant gendarmes, à couper la communication sur le champ et à informer ses services de toute nouvelle tentative d’escroquerie.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire