Tous

Loudes

Dégâts du vent : encore 4 000 foyers sans courant ce mardi après-midi

lun 06/03/2017 - 15:10 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Après un premier épisode de vents violents vendredi et samedi, le même scénario (plus intense encore) s'est reproduit ce lundi 6 mars 2017 alors que la tempête "Zeus" est arrivée depuis la Bretagne. Entre 13 heures et 21 heures, ce lundi, la Haute-Loire a été placée en vigilance orange.

A 17h, ce mardi
Depuis le début de la tempête ce lundi, Enedis (ex-ErDF) a réalimenté plus de 60 % des foyers impactés. Des renforts humains des régions PACA, Alsace Franche Comté et Bourgogne sont mobilisés en soutien des salariés auvergnats ce mardi. 40 000 foyers sont privés d’électricité à 12 heures pour l’ensemble de la région Auvergne.
La répartition des foyers coupés par département est la suivante :
 
• Puy-De-Dôme : 20 000
• Haute-Loire : 4 000
• Allier : 4 000
• Cantal : 2 000
 
----260 000 foyers étaient toujours privés d'électricité en France, dans la nuit de lundi à mardi. Une situation comparable à celle de la fameuse tempête de 1999. Deux personnes sont mortes au volant à cause de la chute d'un arbre en Dordogne et dans les Alpes de Haute Provence.
-----La tempête Zeus avec ses rafales à plus de 100 km/h ont provoqué de nombreux dégâts sur le réseau de distribution d’électricité.
Enedis mobilise également des techniciens d’entreprises partenaires et les renforts des techniciens de la FIRE Enedis (Force d’Intervention Rapide Electricité, composée de 2 000 techniciens d’intervention, entraînés aux exercices de crise, mobilisables 24h/24, 7j/7 et partout en France). 93 salariés d’Enedis de Provence Alpes Cote d’Azur, d’Alsace Franche Comté et de Bourgogne sont sur le terrain ce jour pour soutenir les équipes auvergnates.
145 équipes de techniciens de 2 à 3 personnes en moyenne sont opérationnelles sur le terrain. 88 groupes électrogènes seront répartis sur les zones touchées dans la journée. Deux hélicoptères survolent les secteurs les plus touchés pour accélérer les diagnostics de pannes.
 
Enedis invite à une grande prudence lors de l’utilisation de groupes électrogènes (séparation impérative du réseau, mettre disjoncteur sur 0) et rappelle instamment que les fils tombés à terre sont dangereux et qu’il ne faut en aucun cas tenter d’y toucher.

Et la téléphonie et Internet ?
Ce mardi, à 17 heures, Orange recense en Auvergne :
- 20 000 clients impactés sur les services ADSL,
- 15 000 clients sur le RTC (Réseau téléphonique commuté)
- 55 sites mobiles et 53 NRA (Noeud de Raccordement d'Abonnés) hors service

En Haute-Loire : 
- 4500 clients impactés sur les services ADSL,
- 4200 clients sur le RTC (Réseau téléphonique commuté)
- 15 sites mobiles et 53 NRA (Noeud de Raccordement d'Abonnés) hors service

Ces fortes intempéries ont impacté plusieurs centraux téléphoniques et sites mobiles qui sont privés d’électricité entrainant des interruptions de service. Les équipes techniques d’Orange sont mobilisées sur le terrain afin d’évaluer les dégâts (poteaux cassés, câbles arrachés…).
Orange a déclenché son plan de mobilisation Cristel qui consiste à déployer du matériel supplémentaire. Des groupes électrogènes sont acheminés et activés, depuis lundi vers les sites impactés pour rétablir les communications en coordination avec Enedis.

  • Flashback

A 9h ce mardi, 52 000 foyers étaient privés d’électricité en Auvergne. En Haute-Loire, vous étiez 10 000.

Des renforts d'autres régions ce mardi
A 20h ce lundi, on comptait 70 000 clients privés d'électricité en Auvergne, dont 18 000 en Haute-Loire (30 000 dans le Puy-de-Dôme, 16 000 dans l'Allier et 6 000 dans le Cantal).
200 techniciens d'Enedis étaient toujours mobilisés sur le terrain.
88 groupes électrogènes doivent être répartis sur les zones touchées.

Cellule de crise à Enedis
A 14h30, 82 000 clients étaient privés d'électricité dans toute l'Auvergne, dont 15 000 en Haute-Loire, selon Enedis (ex-ERDF). "Une cellule de crise est en train d'être mise en place", indique Pierre Bonassi, Permanent Direction Territoire Auvergne chez Enedis.
Les secteurs touchés, selon nos informations, sont : Saint-Vincent, Saint-Bonnet le froid, Sanssac l'église, Saint-Georges d'Aurac, ou encore Mazerat Aurouze.
A 16h, on dénombrait 100 000 clients privés d'électricité en Auvergne, dont 26 000 en Haute-Loire.
Vers 17h, la préfecture de la Haute-Loire active sa cellule de crise aux vents violents.
À 18h45, le courant a été rétabli à Saint-Bonnet le froid (tout comme l'eau pompée à la source).

Des arbres sur les chaussées et 118 interventions des pompiers
Ce lundi les pompiers étaient eux aussi sur le ,pont. Pas moins de 118 interventions ont eu lieu sur le dpératement, ou l'on trouve pêle-mêle des arbres tombés sur la chaussée, des feux de cheminées, et surtout de nombreux objets menaçants (tuiles, cheminées, ....)
La DIR (direction interrégional des routes) Massif Central a signalé des arbres couchés sur la chaussée sur la RN102 au niveau de : Loudes, Mazeyrat d'Allier et Sainte-Eugénie de Villeneuve. Celui de Loudes a été dégagé peu avant 14h30.
A 14h40, un autre arbre sur la chaussée est signalé sur la RN102 à à Bournoncle-Saint-Pierre.
A 15h, un arbre est couché sur la RN88 à Saint-Maurice de Lignon.
A 15h10, un autre bloque la circulation sur la RN102 à Espaly Saint-Marcel.
A 16h30 un arbre s'est abbatu sur une voiture à Yssingeaux (pas de blessé)
A 17h un morceau de toiture s'est envolé à Brioude.
 

----A midi ce lundi ont été enregistrés des rafales de : 98 km/h à Clermont-Ferrand et à Saint Etienne, 104 km/h à Montluçon, 117 km/h à Roanne. Certaines averses ont également pris un caractère orageux marqué.-----Des prévisions revues à la hausse
Météo France remarque que les premières fortes rafales sur l'Auvergne ont environ une heure d'avance sur l'horaire prévu. Leur intensité est légèrement supérieure à celle attendue. La prévision est donc revue à la hausse avec 110 à 130 km/h en plaine ce lundi après-midi sur les départements en vigilance orange et 130 à 150 km/h sur les hauteurs du Massif central, voire plus sur les points les plus hauts ou exposés. Et de prévenir : "les plus violentes rafales auront lieu brusquement au passage d'averses, souvent orageuses et accompagnées de grésil".

Les conseils de comportement des autorités
Limitez vos déplacements.
Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent.
Ne vous promenez pas en forêt.
En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers.
N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés.
Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire