Course poursuite sur la RN88 : trois des quatre auteurs interpellés

ven 20/12/2019 - 19:20 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:01

Le lundi 18 novembre 2019, vers 18h, une course poursuite le long de la RN 88 a défrayé la chronique. Un contrôle, une herse et des coups de feu : rien ne semblait pouvoir arrêter les fuyards, aperçus un peu plus tôt par un policier municipal à proximité du Puy-en-Velay, circulant en direction de Saint-Etienne.
La voiture étant signalée comme volée, une herse a été déployée à l'autre bout du viaduc de Bessamorel mais les fuyards sont partis à contre-sens, avec un pneu crevé. Un gendarme a ouvert le feu vers le bas, mais la voiture a continué, suivie par deux véhicules de gendarmerie dont un que la voiture volée a percuté. La voiture en cavale a ainsi poursuivi jusqu’à la cité de Firminy-Vert où le véhicule a été abandonné. C’est là que l’on a perdu la trace des fuyards.

Notamment poursuivis pour association de malfaiteurs
Ce venderdi soir, le procureur de la république Nicolas Rigot-Muller nous informe qu'une information judiciaire avait été ouverte devant le juge d'instruction du Puy-en-Velay. Les investigations ont en effet permis d'interpeller le 19 décembre 2019, trois des quatre occupants du véhicule, tous originaires de l'agglomération stéphanoise. 
L'enquête sur commission rogatoire a été confiée à la Brigade de Recherches d'Yssingeaux, notamment des chefs de refus d'obtempérer aggravé, dégradation volontaire de bien d'utilité publique, vol et recel de vol, association de malfaiteurs et transport d'armes de catégories B et D.

L'un placé en détention, les deux autres sous contrôle judiciaire
A l'issue de leurs gardes à vue, les trois hommes, tous jeunes majeurs, ont été mis en examen pour la plupart des chefs de prévention visés.
Le conducteur du véhicule a été placé en détention provisoire ce jour. Les deux autres mis en cause ont été placés sous contrôle judiciaire par le juge d'instruction.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire