Course des filles : 800 € des Tanneries

lun 09/07/2018 - 12:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

Il y a onze ans, quatre filles lançaient l'idée d'une course dont l'ultime but, outre le rassemblement convivial, est de récolter des fonds pour lutter contre le cancer du sein.
Avec 4 450 participantes l'an dernier, la course des filles, désormais gérée par l'office des sports (émanation de l'agglo du Puy) a mis la barre haute. 


>> Pour s'inscrire, c'est simple comme deux clics

Des effectifs décuplés en onze années
À peine plus de 400 au départ, elles ont décuplé le nombre de participantes au fil des ans car en effet, chaque année, le nombre de femmes à chausser les baskets a progressé mais "il n'y a pas d'objectif chiffré", nous assurent les organisateurs.
Cette progression des effectifs signifie-t-elle que le chèque remis à la ligue contre le cancer (33 000 € l'an dernier) aussi a été multiplié par dix ? "Pas forcément", nous répond-on, "mais ce n'est pas non plus le but ultime. Ce qui prime, c'est diffuser un maximum d'information et axer sur la prévention".

Une équipe des Tanneries au départ de la course
Les Tanneries du Puy ont voulu apporter leur pierre à l'édifice de lutte contre le cancer du sein en soutenant la Course des filles. Pour cela, le personnel féminin de l'entreprise a organisé la fabrication et la vente de pâtisseries maison, que les messieurs pouvaient bien évidemment acheter, en versant un montant de leur choix.
Grâce à cette action solidaire, les Tanneries ont remis la somme de 800 € à la Course des filles, qui sera ensuite reversée à la Ligue contre le cancer du sein. Rappelons que d'autres entreprises et services se mobilisent également à cette occasion : l'an dernier, la Sécurité Sociale avait réuni un contingent de plus de 100 participantes (l'employeur avait pris en charge les 5 € d'inscription par tête).

>> Pour aller plus loin, voici une synthèse de notre précédent article "Course des filles : dans les pas des bénévoles"

Une course intergénérationnelle
Nathalie Andrade et Helène Berard font partie de l'équipe de plus de 70 bénévoles au sein de l'organisation matérielle de la course des filles (l'équipe organisatrice compte moins de dix personnes en revanche).
"Le jour de la course est une occasion unique de faire de la prévention et de diffuser l'information auprès de toutes les femmes", souligne Helène Berard, "et notre grande récompense, c'est de voir que cette course est intergénérationnelle. On voit maintenant arriver des participantes avec leurs enfants et même leurs petits enfants ; ça, c'est notre victoire car ça veut dire que l'information circule auprès des plus jeunes générations."

Pas de nouveau parcours mais du sang neuf et une course devenue une institution
Le parcours sera le même que les années précédentes, "on ne change pas une équipe qui gagne", s'amusent les bénévoles, et s'il avait été question à un moment de voir cette course quitter Brives-Charensac et rejoindre Le Puy-en-Velay, "il n'en est pas question, ce n'était qu'une rumeur".
Le danger, pour une course qui connaît un tel succès sur la durée, c'est de parvenir à se renouveler sans briser le concept. "C'est vrai, le danger, c'est d'acquérir une espèce de routine et c'est pourquoi cette année nous accueillons de nouvelles bénévoles qui amènent du sang neuf et une nouvelle vision", assurent Nathalie Andrade et Hélène Berard.
"En Haute-Loire, maintenant, on peut dire que la course des filles est une institution, le deuxième dimanche de septembre, c'est le rendez-vous des femmes", concluent-elles.

Les info pratiques
Le rendez-vous est donc donné le dimanche 9 septembre 2018, à partir de 9h30 devant la maison du canoë sur les rives de la Loire, à Brives-Charensac. La course s'effectue toujours sans dossard ni classement. Toutes les femmes peuvent participer librement, en courant ou en marchant. Le parcours fait 5 km le long des rives de la Loire.
En amont de la course, un échauffement est proposé par Studio Fitness et animé par Matt Farineau avant le départ de la course, prévu à 10h.

>> Pour s'inscrire, c'est simple comme deux clics

Pour aller plus loin : en vidéo et en photos (édition 2017)

 

Les photos de l'échauffement


Les photos de la course

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire