Casino Baccarat...à terre

Par Nicolas Defay , Mise à jour le 07/06/2024 à 04:00

Les enseignes de Casino du Puy ont été décrochées de leurs murs, ce jeudi 6 juin. Cette opération concrétise la fin d’une histoire vieille de 40 ans, laissant le soin à Intermarché Express d’écrire la suite des chapitres.

Devant l’ancien supermarché, certaines personnes s’arrêtent de marcher et lèvent la tête un instant. Ils regardent en silence la nacelle qui évoluent à quelques mètres de hauteur, les employés décrochant de vieilles lettres rouges et vertes.

« Oui, ça fait bizarre, partage Christiane, une cliente aux 75 printemps. J’ai connu Casino depuis le début. Et aussi sa cafétéria qui était installée au-dessus. Mais c’est comme ça ». Elle souffle en continuant son chemin : « Je suis contente que ce soit un Intermarché, car je pense que les prix seront moins chers. Ce sera bien pour tout le monde ».

Les ponots ont lu ces lettres pendant 40 années. Le livre se ferme pour en ouvrir un autre
Les ponots ont lu ces lettres pendant 40 années. Le livre se ferme pour en ouvrir un autre Photo par Nicolas Defay

« Casino Baccarat a eu des hauts et des bas au cours de son histoire »

À l’intérieur, c’est le branle-bas de combat. D’innombrables palettes parsèment l’espace, chargées de milliers de produits estampillés de la nouvelle marque. Le personnel s’affaire en tous sens à les disposer aux bons endroits pour que tout soit prêt le mardi 18 juin, jour de l’ouverture de l’Intermarché Express de Baccarat.

« Je travaille dans ce supermarché depuis 36 ans, soit trois ans après son ouverture, partage Olivier, l’un des doyens professionnels de l’équipe. Casino Baccarat a eu des hauts et des bas au cours de son histoire. Au début, la consommation était à son apogée et le magasin fonctionnait énormément ».

« Pendant 30 ans, j’ai entendu dire que le supermarché allait fermer du jour au lendemain. Finalement, il a vécu longtemps. Maintenant, il faut tourner la page. Et les nouveaux propriétaires apparaissent très bienveillants et avec nous ». Olivier

Il poursuit : « Puis, dans les années 1990, dans le contexte de la Guerre du Golfe, ça a commencé à flancher petit à petit. Quand Géant s’est ouvert à Vals, on a perdu aussi un peu de monde. Mais on maintenant notre flot de clients et un chiffre d'affaires satisfaisant ».

Il confie alors : « Mais ces derniers temps, ça devenait vraiment compliqué de travailler avec la direction. Nous n’avions plus de livraisons. De moins en moins de produits. Et, parce que les prix étaient trop élevés pour les clients, ils préféraient se tourner ailleurs comme au Carrefour Market ».

Avec ses collègues, Olivier, au centre, dispose les nouveaux produits Intermarché.
Avec ses collègues, Olivier, au centre, dispose les nouveaux produits Intermarché. Photo par Nicolas Defay

« Cette opération qui est, c’est vrai, historique »

À la question de savoir s’il ressent de la nostalgie à voir les vieilles enseignes disparaître de la façade, Olivier répond : « Non, pas vraiment. D’autant plus que nous sommes très occupés à mettre en rayons les nouveaux produits. On n’a pas le temps d’apprécier cette opération qui est, c’est vrai, historique  ».

« Imaginer le magasin se remplir à nouveau nous motive vraiment nous aussi ! »

D’après Olivier, les clients sont plutôt des personnes âgées ou sans le permis de conduire. « Et oui, nous avons aussi les personnes qui traînent le long du Dolaizon, admet-il. Mais nous savons comment agir quand ça dérape ».

Il termine ainsi : « L’implantation d’un Intermarché ici est réellement une bonne nouvelle pour les gens du quartier. Surtout grâce aux prix qui seront bien moins élevés qu’ils n’étaient dernièrement avec Casino. C’est la principale motivation des clients, le prix. Et imaginer le magasin se remplir à nouveau nous motive vraiment nous aussi ! »

 

 

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

ven 07/06/2024 - 11:12

Je croyais qu'il y avait trop d'Intermarchés sur le bassin, raison pour laquelle le magasin Intermarché de Vals devait fermer ! Maintenant, un nouvel Intermarché ouvre au Puy ? Difficile de suivre....

jeu 06/06/2024 - 21:14

« Casino baccarat ….à terre »     « Les Halles ponotes en l’air »« Intermarché Chirel…un petit tour et puis s’en vont »

Un vrai jeu de Marionettes pour les ponots !!!

mais qui est à la manœuvre ? 
la finance, la rentabilité, le profit 

Retrouvons nos producteurs sur le marché du plot et laissons nos distributeurs  jouer à leur Monopoly !!!

L’URGENCE du bon sens