Carte scolaire : un nouveau comité boycotté

ven 04/10/2019 - 20:00 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:59

La nouvelle Inspectrice d'Académie a fait sa rentrée et au terme du premier Comité Technique Spécial Départemental (CTSD), elle a adressé aux rédactions locales un communiqué de presse pour annoncer "aucune fermeture de classe", malgré une baisse des effectifs de 429 élèves.
Une annonce qui ne manquait pas de susciter la réaction des syndicats qui avaient manifesté leur opposition à la carte scolaire, la jugeant "contre l'école rurale"

"Le CDEN n'a pas vocation à reprendre la carte scolaire. La rentrée, c'est fini"
Ce vendredi 4 octobre se tenait le CDEN (comité départemental de l'Éducation Nationale) en préfecture et les organisations syndicales FNEC-FP-FO et FSU ont condamné dans leurs déclarations liminaires respectives "les conditions déplorables et dramatiques de rentrée ainsi que les contre-réformes impactant de manière néfaste la santé des personnels tant du 1er que du 2nd degré". Elles souhaitaient voir évoluer la carte scolaire en prenant en compte les revendications des personnels.
Mais l'inspectrice d'académie Marie-Hélène Aubry n'a pas répondu favorablement. Jointe par téléphone ce vendredi soir, elle précise : "il y a déjà eu des instances qui se sont réunies sur la carte scolaire, le CDEN n'a pas vocation à reprendre la carte scolaire. La rentrée, c'est fini".

> Voir le compte-rendu de l'UNSA qui a assisté à tout le CDEN

"On a fermé beaucoup beaucoup moins de postes que nous aurions pu le faire"
Surtout, d'après Marie-Hélène Aubry, "le comptage des enfants démontre qu'il n'y a pas de droit d'ouverture. Si j'avais des postes en plus, on pourrait en discuter, mais ce n'est pas le cas". Et l'inspectrice de rappeler que la baisse des effectifs correspond à 429 élèves en moins en cette rentrée. Si elle annonçait d'abord "aucune fermeture de classe", elle nous a concédé que le solde était négatif, de trois classes, tout en ajoutant : "on a fermé beaucoup beaucoup moins de postes que nous aurions pu le faire".
Pas forcément rassurant pour les écoles dont les effectifs sont limites et fluctuants, et c'est autour de Sembadel / Félines, école rurale par excellence, que le ton est monté. Une délégation de parents d'élèves souhaitait rencontrer le préfet, en vain, au motif qu'aucune demande n'avait été faite au préalable. Et l'inspectrice d'assurer qu'avec 40 élèves et deux professeurs, les chiffres ne justifient pas la création d'un poste, même si elle aura une réunion avec les maires des communes concernées la semaine prochaine.

"FO et FSU ne sont pas et ne seront pas des syndicats d'accompagnement"
Devant le refus de l'inspectrice de revoir la carte scolaire, les organisations syndicales FNEC-FP-FO et FSU ont quitté l'instance. "Il n'y aura pas de participation ni de cautionnement des décisions imposées par l’administration, il n'y aura pas de cogestion. La FNEC-FP-FO et la FSU ne sont et ne seront pas des syndicats d'accompagnement", tempêtent-ils.
Leur boycott n'aura pas suffi à altérer le bon fonctionnement du CDEN, puisque le chorum était tout de même atteint. "On a ensuite travaillé sereinement et de façon constructive", lance Marie-Hélène Aubry.

Mouvement de grève le 5 décembre
Dans un communiqué, les deux syndicats estiment important de préparer la grève interprofessionnelle à compter du 5 décembre 2019.
Elles invitent les personnels du 1er et du 2nd degré à participer aux réunions d'informations syndicales communes pour préparer la grève contre la retraite universelle par points pour le retrait du rapport Macron-Delevoye. "Faire reculer le gouvernement sur ce projet ouvrirait la voie pour obtenir satisfaction pour toutes les autres revendications", conclut le communiqué.

Maxime Pitavy

La réunion s’est poursuivie sur l’ouverture d’une classe à Saint-Geneys près Saint-Paulien grâce à la fermeture d’un poste de Conseiller Pédagogique Départemental « Culture humaniste » non pourvu depuis 2 ans.
Aucune fermeture sèche n’a été décidée malgré 11 situations d’effectifs inférieurs aux seuils selon l'Unsa.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire