"Ça en voix" pour Léa, Naïla, Milana ...

Par G.Pa dim 22/08/2021 - 10:30 , Mise à jour le 22/08/2021 à 10:30

Ils étaient dix huit à monter sur scène ce samedi 21 août dans le cadre du festival de Colempce. Stages pour les jeunes, danse, arts du cirque et bien entendu chant avec "ça en voix" .

En 2020, le niveau de préparation de la plupart des candidats avait surpris les organisateurs. L’École de la Nature a procédé par étapes successives. Une première étape s’est faite par voie numérique (chaque participant envoyait une vidéo). Seconde sélection sur scène en juin dernier. Ils étaient alors 27 à concourir et 20 avaient été choisis pour participer à la finale de ce samedi 21 août 2021.
En fait, deux ont dû déclarer forfait, ce sont donc 18 candidats (dont des duos) qui se sont présentés devant le public et le jury dans le village Colempce (commune de Chadron) que l'Ecole de la nature va quitter.

Un jury et un barème précis

Le jury composé exclusivement de cinq professionnels (Stéphanie Bruni, Fabrice Liogier, Sophie Andrieux, Sylvain Kuntzmann et Caroline Kuntzmann) a dû départager les 18 candidats. Un barème désormais plus précis a été mis en place. Parmi les critères, on retiendra la justesse, le rythme, la voix, la présence sur scène...
Même si le résultat n'est pas l'objectif, comme nous le confiait Jérôme Liogier, le directeur de l'École de la nature. "Si le résultat n’est pas le plus important ... certains candidats de l’année passée ont été contactés par des émissions de télévision à la recherche de jeunes talents”.

Plus d'expérience

Parmi les candidats de tous âges, une moitié s’est déjà présentée en 2020. L'expérience est désormais là, du coup, ils-elles se sont un peu “professionnalisé(e)s”, en tous cas amélioré(e)s.
Des chansons d'hier comme Léane Michel qui avait choisi une chanson de Louane "Je vais t'aimer" en fait une reprise de Michel Sardou de 1976 ou encore "For me dable" de Charles Aznavour avec Léa Larochette. Des compositions plus récentes comme "Facile" de Camilla Jordana interprété par Coline Issartel.
De leur côté, les collégiens ponots Bérénice Besson et Florimond Carré ont composé leur propre morceau : Utopie terrestre. Du rap comme pour leurs précédentes réalisations voir notre article.
Parmi les candidats en herbe, il y a des duos, des solos bien sûr mais aussi des très jeunes comme des ados.

Les dix premiers candidats de la présélection de juin étaient :
Léa Rochon de Monistrol-sur-Loire, Milana Gorbacheva (Puy-de-Dôme), Naïla Lassissi, Lana Saderne, Nayla Mekancha, Coline Issartel (Le Puy-en-Velay), Jules Gallien, Inès Clavier de Saint-Etienne, Léa Larochette, et Appoline Presle.

Léa, Naïla, Milana...

Pas de surprise du côté du jury qui a retenu grosso modo les mêmes voix, un seul garçon, Jules Gallien, termine en 5ème choix.
Découvrez les cinq candidats retenus en vidéo et par ordre inverse d'arrivée : Jules Gallien, Célia Vacher et Clara Lotz, Milana Gorbacheva, Naïla Lassissi, et Léa Rochon.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire