Bassin ponot : '''Ils sont dans la religion, sans plus, mais ils tiennent des propos radicaux'''

mar 15/12/2015 - 18:10 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

Le préfet de Haute-Loire, Eric Maire, a ordonné trois nouvelles perquisitions administratives sur le bassin du bassin et les alentours. Trois ont été réalisées ce mardi 15 décembre au petit matin dans le secteur de Roche Arnaud au Puy-en-Velay, à Vals-près-le-Puy et à Saint-Julien-Chapteuil.

Un jeune homme en garde à vue
D'après les services préfectoraux, tout s'est déroulé comme prévu. "Une personne a été interpellée, précise la Préfécture, le Parquet a été saisi pour donner des suites judiciaires." Un homme de 22 ans, habitant de Saint-Julien, a été placé en garde à vue avant d'être relâché en fin de matinée.

Des visages connus
Chez cette personne, de la drogue a été trouvée ainsi que des documents. Selon une source proche de l'enquête, certaines personnes visées par ces perquisitions administratives sont défavorablement ----2 700 perquisitions administratives ont été menées, en France, depuis les attentats du 13 novembre, et 360 personnes assignées à résidence, selon le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, ce mardi 15 décembre.
-----connues des services judiciaires. Le même groupe de personnes est d'ailleurs passé devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay en octobre dernier pour de la détention et de l'usage de stup, détention d'armes ainsi qu'incitation à des actes terroristes. Pour ce dernier motif, les deux intéressés avaient d'ailleurs été relaxés. "Ils sont dans la religion musulmane, sans plus, mais ils tiennent des propos radicaux", nous confie-t-on. 

Une suite judiciaire doit être donnée. "Nous ne communiquons pas pour l'instant", explique le Parquet.

Emma Jouve 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire