6ème édition pour le Run for Cambodge à Brives

Par Nicolas Defay dim 20/06/2021 - 13:00 , Mise à jour le 20/06/2021 à 13:00

L’évènement est maintenant profondément ancré dans le sol vellave. Des dizaines de coureurs de tous niveaux se retrouvent chaque année sur la voie verte brivoise pour suer des kilomètres, transpirer pour que des écoliers cambodgiens puissent apprendre dignement dans leurs écoles.

Quatre courses. Le semi-marathon en solo ou en équipes (21 km). Le 10 kilomètres. La même distance en marche. Et les 1 et 3 kilomètres pour les enfants. Quatre courses pour un objectif : celui de reverser les 4/5 des bénéfices générés par les inscriptions à l’association Éducation Solidarité Cambodge qui œuvrent depuis 2008 pour les écoles cambodgiennes.

Des fonds pour 1 200 élèves âgés de 3 à 11 ans

Jessica Lacombe, enseignante et chef d’orchestre de ce rendez-vous sportif et humanitaire, rappelle le pourquoi de l’évènement. « En premier lieu, nous travaillons pour la restauration et la rénovation d’établissements scolaires au Cambodge. Cette année, nous terminons l’école de Deyeth, projet que l’association avait déjà commencé durant les éditions précédentes. Et cette année, nous nous concentrons également sur celle de Sri Ampills, toutes les deux proches de la capitale du pays, Phnom Penh. »

D’après la sportive au grand cœur, les deux écoles accueillent pas moins de 1 200 élèves de la maternelle au CM2, répartis dans 20 classes de 60 élèves.

Jessica Lacombe (à droite) et une partie de l'association. Photo par Nicolas Defay

Un soutien matériel indispensable

Favoriser les rencontres et les échanges entre les écoles, les enseignants et les formateurs d’enseignants de France et du Cambodge fait aussi partie des priorités d’Éducation Solidarité Cambodge. « L’un des axes de l’association est de soutenir les projets des étudiants en apportant une aide matérielle, ajoute Jessica Lacombe. La distribution de fourniture scolaire, l’achat de livres en français accessibles à des enfants apprenant notre langue sont des exemples qui illustrent les combats de l’équipe ».

Jessica Lacombe en train d'expliquer les causes de l'asso aux coureurs. Photo par Nicolas Defay

Le Cambodge ?

Le Cambodge, coincé entre la Thaïlande, le Vietnam et la Malaisie, est l'un des pays les plus pauvres de Monde. Les moins de 15 ans forment 40% de la population. Et ses besoins éducatifs sont incommensurables que ce soit au niveau matériel que pédagogique.

Une centaine de sportifs attendue

L’année dernière, madame Covid ne pouvant s’empêcher de mettre des cailloux dans les baskets des sportifs, l’association avait organisé un Run for Cambodge virtuel. Les participants s’inscrivaient, générant ainsi un petit apport financier pour la structure organisatrice, mais couraient à leur guise sans réel défi. 52 personnes avaient alors joué le jeu pour l’édition 2020.

« Pour cette sixième édition, nous aimerions comptabiliser une centaine de participants, un bilan qui serait similaire aux opus précédents avant 2020 ». Sur les 1 400 euros que l’équipe espère ainsi engranger, 80 % seront destinés à ces enfants cambodgiens en carence de structures dignes pour apprendre le Monde correctement.

Photo par Nicolas Defay
Photo par Nicolas Defay
​​​​​
​​​​​

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire