24 000 € récoltés à la 14ème édition de la Course des Filles

Par Nicolas Defay sam 16/10/2021 - 06:30 , Mise à jour le 16/10/2021 à 06:30

À Brives-Charensac, la vague rose s'est déversée le long de la Loire le 5 septembre 2021. En dépit du "pass sanitaire" qui aurait pu bloquer ce raz-de-marée, des milliers sont venues écraser un peu plus cet immonde crabe qui tue chaque année 12 000 femmes d'un cancer du sein.

Des gouttes d'eau. Des centaines. Des milliers qui se sont transformées en une formidable coulée de lave rose, déferlant dans les rues de la cité brivoise il y a un peu plus d'un mois. Comme une revanche à prendre sur le dernier opus où seule madame Covid avait erré, triste et laide, le long de la Loire en 2020, les filles se sont données rendez-vous en masse pour la 14ème édition.

"Elles étaient plusieurs milliers sans que l'on ne sache précisément le nombre, admet Stéphane Clabaux, président de la Course des Filles. L'important est surtout la somme générée par les adhésions des participantes et les dons des partenaires. Ce sont ainsi 24 000 euros qui iront alimenter la Ligue afin de toujours plus faire avancer la recherche contre le cancer !"

De gauche à droite, C. Suc, B. Deldon, S. Clabaux et G.Delabre. Photo par Nicolas Defay

Entre 80 et 90 bénévoles s'animent en amont de la manifestation pour que tout soit prêt le jour J. La Course des Filles édition 2021 a réuni plus de 40 entreprises à la cause. Un chiffre sans précédent.

D'après Stéphane Clabaux, 10 600 euros seulement avaient été réunis en 2020 avec une organisation individuelle (chacune faisant le parcours à une date de son choix en se prenant en selfie). "En 2019, c'est un chèque de 31 000 euros que nous avions remis à la Ligue. Cette année, au vu de la situation et pour la reprise de la Course des Filles, c'est vrai que nous avons eu une petite perte d'adhésion et de participation de l'ordre de 20%. Mais on reste malgré tout sur un événement d'ampleur qu'il faut toujours plus encourager".

"Les manifestations comme celle-ci sont nécessaires pour la Ligne afin de combattre le cancer et pouvoir apporter des soins et du confort aux malades, souligne Christophe Suc, trésorier de la Ligue contre la cancer Haute-Loire. Les missions de la Ligue sont de financer la recherche pour faire avancer les traitements"

En 2020, dans le département :

  • 74 000 euros ont été destinés à la recherche dont 37 000 pour le programme d'éducation thérapeutique et d'accompagnement sur les soins de support.
  • 37 587 euros ont été distribués en aide pour les hôpitaux du département.
  • 15 680 euros pour le service imagerie médical avec l'achat d'un échographe.
  • 6 468 euros pour du mobilier afin d'améliorer le confort des malades dans le service oncologie.
  • 11 500 euros ont été débloqués pour des soins de support en psychologie, esthétique, massage et naturopathie.
  • 4 608 euros en aide financière et morale pour 14 familles en Haute-Loire.
  • Enfin, 161 895 euros en Haute-Loire proviennent des manifestations, des dons et des legs ainsi que de la générosité des 1 569 adhérents à la Ligue contre le cancer Haute-Loire.

"J'ai senti un enthousiasme communicatif pour porter cette cause au plus haut"

Gilles Delabre, maire de Brives-Charensac, salue à ses cotés cette manifestation tant populaire que solidaire. "Nous sommes vraiment contents que notre ville soit le théâtre de la Course ! Nous avons un bord de Loire parfait pour ça. L'engouement des filles a été exceptionnel, défini par une sorte de renaissance, des sourires sur les lèvres, de la joie et des retrouvailles." Il ajoute : "J'ai senti un enthousiasme communicatif pour porter cette cause au plus haut et le plus fortement possible".

"Pourquoi pas mettre au défi tout le monde, tous les bénévoles et toutes les collectivités pour que ce jour-là, Brives soit totalement transformé en rose !" Stéphane Clabaux

"C'est beau de voir cette fusion d'âges et de territoires appuyer ensemble de tout son poids"

Stéphane Clabaux a remarqué un changement de profil des participantes. "Si, dans les premières éditions, c'étaient surtout des mamans avec leurs enfants, c'est la famille au sens large qui vient à présent. Maintenant, ce sont les grand-mères, avec leurs filles et leurs petites filles. Toutes les générations se rallient dans ce combat."

Il continue son analyse : "Nous avons, certes, beaucoup de gens du secteur mais aussi de plus en plus de personnes de départements limitrophes. C'est beau de voir cette fusion d'âges et de territoires appuyer ensemble de tout son poids sur ce mal qui tue encore bien trop de femmes en France et dans le monde".

À marquer d'une croix rose : la Course des Filles, 15ème du nom, aura lieu le dimanche 11 septembre 2022.

Une partie de l'équipe féminine du Département. Photo par Conseil départemental

Des mouvements en masse au sein même des collectivités

Outre les supporters habituels tels que la Région, le département ou encore la ville de Brives, des dizaines d'entreprises, de commerçants et de collectivités ont répondu présent. "Dans les entités comme le Conseil départemental, le personnel s'est regroupé avec leur t-shirt et leur logo, indique Gilles Delabre. 90 filles du Département, Marie-Agnès Petit en tête, ont grossi le cortège. Pour la mairie de Brives, 25 filles étaient là aussi".

Un constat que Stéphane Clabaux félicite : "L'adhésion des entreprises cette année a été la petite marque supplémentaire de l'Histoire de la Course des Filles. Une particularité qu'il faudra d'ailleurs entretenir et développé pour les éditions à venir !"

"C'est le combat de tous mais ça reste leur journée à elle seule !"

Si les hommes sont invités à supporter l'attroupement, Stéphane Clabeaux insiste pour que seules les filles composent le cortège. "C'est une manifestation exceptionnelle pour les filles même s'il ne faut pas oublier que 1% des hommes sont touchés par le cancer du sein. Pour une fois qu'elles sont totalement mises en valeur, il faut que cela reste ainsi ! La Course des Filles leur appartient. C'est le combat de tous mais ça reste leur journée à elle seule !"

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

fr

dim 17/10/2021 - 12:16

La Course des filles ? Mais il n'y a que des hommes sur la photo de remise du chèque !!!

 

la

sam 16/10/2021 - 11:56

dommage que chacun en profite pour faire sa pub à travers un si bel elan de generosité