Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Isabelle Valentin s'attaque aux foyers de salmonelle

Par . . mer 29/12/2021 - 07:00 , Mise à jour le 29/12/2021 à 07:00

Lors de la visite du Ministre de l’agriculture, Julien Denormandie, en novembre dernier en Haute-Loire, Isabelle Valentin, députée de Haute-Loire a échangé avec lui et lui a remis une  note afin de l’alerter sur des cas de salmonelle dans des élevages de poules pondeuses sur sa  circonscription et plus largement sur l’ensemble du territoire du département.

Sollicitée à plusieurs  reprises par des éleveurs de volailles plein air ou biologiques par rapport aux difficultés rencontrées relatives au dépistage et gestion des foyers de salmonelle, Isabelle Valentin a  souhaité évoquer le sujet avec le Ministre.

La lutte contre les salmonelles dans les élevages de volailles de ponte a été motivée dès les années  1998 en France pour des raisons de santé publique. Toutefois, de nombreuses règles sont entrées  en application modifiant peu à peu le fonctionnement pour les éleveurs lors de découvertes de  cas de salmonelle dans leurs ateliers.

C’est le cas notamment de la réglementation communautaire qui a interdit le recours systématique  aux prélèvements de confirmation ; la réglementation nationale a été mise en conformité en 2018.  Cette règle de dépistage a été mise en œuvre afin de conserver un niveau élevé de protection des  consommateurs mais provoque de réels problèmes dans les élevages touchés par cette infection.  

C’est pourquoi alerté par Isabelle Valentin et bien conscient des difficultés rencontrées  par les éleveurs sur cette problématique, soucieux de leur apporter des réponses appropriées aux  situations difficiles que certains vivent sur le terrain, le ministère de l’agriculture et de l’alimentation  a décidé d’engager une réflexion avec les acteurs nationaux de la filière pour adapter les mesures  tout en maîtrisant le risque de santé publique associé à cette maladie animale. 

Une réunion est prévue très prochainement au niveau national pour donner de la visibilité sur le  calendrier des travaux à mener. Ces derniers permettront d’aborder tous les volets de la  problématique et identifier les améliorations nécessaires que ce soit par exemple sur les modalités  de dépistage et leur nécessaire homogénéisation, sur l’appui nécessaire et la formation  biosécurité des petits éleveurs, sur la gestion des effluents d’élevage, etc. … 

« Je remercie Monsieur le Ministre de l’agriculture pour son écoute et sa bienveillance vis-à-vis des  difficultés que rencontrent nos agriculteurs. C’est encourageant pour les éleveurs de poules  pondeuses de voir qu’ils ont été entendus. Le gouvernement est prêt à revoir et adapter les  modalités définies par les dernières lois au sujet de la salmonellose, c’est une étape de franchie. La  route sera certainement encore trop longue pour certains de nos éleveurs, mais je suis heureuse  d’avoir été entendue au plus haut lieu » a conclu Isabelle Valentin.