Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Loi travail: ''Je préfère avoir une moins bonne note au bac et un avenir!''

jeu 26/05/2016 - 13:21 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Les revendications sont les mêmes pour cette 8ème journée de mobilisation anti-loi Travail ce jeudi 26 mai 2016 au Puy-en-Velay. Pour ce nouvel appel intersyndical, les manifestants étaient plus nombreux que le jeudi 19 mai. Venus du privé, du public, du Puy et de l'extérieur (et même du bassin minier brivadois), ils ont donné de la voix pendant quelques heures en centre-ville avec un passage devant la mairie ponote. Dans le long cortège, de nombreuses banderoles identifiaient la présence de la fonction publique.
Des lycéens peu nombreux mais motivés
Environ 3 200 pour les syndicats, fiers de la mobilisation. Un millier pour les forces de l'ordre. Difficile de trouver un juste-milieu, ce qui est certain en revanche, c'est que les manifestants étaient plus nombreux.
Peu de jeunes étaient présents dans le cortège et pour cause : les examens approchent. Il y en a néanmoins quelques-uns qui ont tenu à être présents. C’est le cas d’Iphigénie Clément, élève de terminale au lycée professionnel public d'Yssingeaux Emmanuel Chabrier. Elle passe son bac pro dans quelques semaines : « Je fais le déplacement chaque fois que je peux. Aujourd’hui, c’est la 5ème fois. Je rentre dans le monde du travail l’année prochaine, je préfère avoir une moins bonne note à mon bac et un avenir ! »
Prévenir les risques pour les fonctionnaires
Le public était également appelé à se mobiliser, lui aussi, pour son avenir. Jean-Louis Néflot-Bissuel, co-secrétaire FSU 43, explique : « Bien entendu, les fonctionnaires ne sont pas directement touchés, mais on sait pertinemment que le dé-tricotage du statut de la fonction publique va être mis à l’ordre du jour, c’est déjà dans les tuyaux ». En effet, le personnel des hôpitaux du département était présent en nombre. « Il faut savoir qu’une journée de grève enlève 1/30e du salaire pour les fonctionnaires », insiste le co-secrétaire de FSU 43.
Evidemment, les salariés du privé étaient aussi présents en nombre notamment de l'entreprise Michelin de Blavozy ou encore Guérin plastique de Sainte-Sigolène. Comme à son habitude, le mouvement citoyen Nuit Debout fermait la marche jusqu'au rassemblement en haut de la place du Breuil.
Malgré les pénalités financières, les manifestants restent motivés et promettent d'être présents en nombre le 14 juin, pour une 9ème journée de mobilisation. Tous ceux qui peuvent faire le déplacement sont appelés à se joindre au cortège à Paris. En local, les responsables syndicaux n'ont pas encore prévu de rassemblement. Mais cela peut évoluer.

Emma Jouve

Pour aller plus loin
Pour aller plus loin, vous pouvez vous référer à nos précédents articles et reportages : 
* Au Puy, la mobilisation contre la loi El Kohmri ne faiblit pas (19/05/2016)

Forte affluence à la manif contre la loi travail au Puy (09/03/2016)

Les lycéens mobilisés en masse contre la loi travail au Puy (17/03/2016)

Vidéo : Affluence monstre à la manif' anti loi-Travail au Puy (31/03/2016)

Manif contre la loi travail : la lutte continue (09/04/2016)

Vidéo. Loi travail : 2 à 3 000 manifestants au Puy (28/04/2016)

Fête du travail : nouvelle manifestation contre la loi El Khomri (01/05/2016)

* Vidéo : contre la loi travail, une nouvelle mobilisation, et un nouveau parcours au Puy (17/05/2016)