ZAD : Trois jours d'occupation contre la déviation du Pertuis / St-Hostien

Par A.Wa jeu 20/05/2021 - 19:20 , Mise à jour le 21/05/2021 à 06:40

Le collectif La Lutte des Sucs organise trois jours d’animations avec occupation du tracé de la future déviation du Pertuis / Saint-Hostien du 22 au 24 mai 2021. Une manifestation partira du parking de Cluny au Puy samedi 22 mai, à 10h, pour demander l’arrêt du chantier.

Il est demandé aux participants de prévoir au maximum d’être autonomes pour se loger et s'alimenter pendant deux jours de campement (eau, gobelets, casses-croûtes, chaises, tentes, tables, réchaud). En cas d’amendes massives, le collectif indique qu'une stratégie collective sera appliquée.

> Le communiqué de presse du collectif La lutte des Sucs :

"Le projet de déviation de la RN88 en Haute‐Loire, entre le Pertuis et Saint‐Hostien, porté haut et fort par le président de région Laurent Wauquiez, connaît depuis quelques mois une opposition toujours plus forte. Composé de riverains, d'agriculteurs expropriés, de jeunes soucieux de leur avenir, d'altiligériens qui souhaitent une autre destinée que le béton pour les paysages exceptionnels des Sucs du Massif du Meygal, le collectif « La Lutte des sucs » n'aura de cesse de s'élever contre cette déviation ! Ce tracé, qui représente actuellement le plus gros chantier routier de France, impacte 29 fermes et détruit en tout plus de 140 hectares : 82 ha de terres agricoles, 20 ha de zones humides, 22 ha de forêts, 30 km de haies, 8,9 km de murets anciens, sans compter l'éviction de 72 espèces animales et végétales protégées, classées en Liste Rouge Régionale. De plus, il se situe sur une zone géologique comportant de forts risques de glissement de terrain. Le coût initial du projet est faramineux : 226 millions d'euros d'argent public – sans compter les surcoûts que génère nécessairement un chantier de la sorte. Tout cela pour un gain de temps de moins de 3 minutes. D'autres solutions moins dispendieuses et destructrices existent (et ont été proposées) pour améliorer le quotidien des 1200 habitants riverains. Les premiers travaux de défrichement ont commencé en janvier, la plupart du temps sans respect des mesures environnementales de l'arrêté préfectoral, alors que toutes les terres nécessaires au projet n'ont pas encore été rachetées. Arbres et haies centenaires ont été broyés. Des barbelés inutiles et dangereux ont été déroulés sur des kilomètres. Mais il n'est certainement pas trop tard pour se battre et organiser la résistance ! Prenons le temps de faire grandir des projets avec les habitants et d'élaborer des solutions qui sauront composer avec l'urgence écologique.

Le collectif « La Lutte des Sucs » appelle ainsi à un rassemblement public le Samedi 22 mai, à 10h au Puy-en-Velay, pour une manifestation contre le projet de déviation de la RN88 et les choix politiques du président de région (départ parking Cluny). Cette manifestation sera ensuite suivie d'un grand weekend d'actions, de constructions, de discussions et d'ateliers sur le tracé du projet de déviation de la RN88 (les 22, 23 et 24 mai.

Le programme

Le lieu exact du rassemblement sera annoncé au dernier moment. Ce weekend s'inscrit dans la campagne nationale « Les Soulèvements de la Terre », menée par de nombreux collectifs écologistes et associations agricoles (La Confédération Paysanne, ainsi que de nombreuses fermes et potagers urbains), qui luttent ensemble contre l'artificialisation des terres et les industries responsables de la destruction des milieux vivants. Nous avons besoin d'air, d'eau, de terre et d'espaces libérés pour explorer de nouvelles relations entre humains comme avec le reste du vivant. Enracinons la lutte !"

> Le blog

> La pétition

Facebook

Twitter

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

la

ven 21/05/2021 - 07:13

qu'ils nous fichent la paix , cette déviation est plus que nécessaire ça devient urgent alors messieurs et mesdames les zadistes  allez voir ailleurs

ca

mar 18/05/2021 - 20:44

Est c’est autorisé??? Étrange de laisser des zadistes venir s’installer 3 jours sur des terres appartenant à l’état, pour un projet approuvé par la population comme l’a démontré l’enquete publique! Navrant ! Vivement le début des travaux! 

se

mar 18/05/2021 - 19:54

L : a   chacun son point de vu mais il ne faut pas que les citoyens qui n'ont rien à y voir soient pénalisés par des barrages routiers ou autre. Et puis la décision a été prise et confirmée alors il faut l accepter