Tous

Yssingeaux

A Yssingeaux, un tract municipal juste avant l'ouverture de la campagne

dim 13/10/2019 - 13:52 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:59

A la fin du conseil municipal, ce jeudi 10 octobre 2019, à la nouvelle maison commune, Claude François, chef de file d'Yssingeaux Autrement, a profité des questions diverses pour interroger le maire Bernard Gallot à propos d'un tract distribué dans la commune début septembre, présentant les différents travaux réalisés dans la cité des cinq coqs. Un questionnement qui donne le ton à la campagne pour les élections municipales en mars 2020, à l'heure où l'actuel premier magistrat est candidat à sa propre réélection et que l'élu d'opposition essaie de créer une liste face à lui. Un document de l'équipe municipale...
A ses questions et remarques, "qui a élaboré et distribué ce document ?, C'est un document unique, il n'y a aucun encart pour la parole de l'opposition", Bernard Gallot a répondu "c'est une publication du service de communication de la mairie. Il a été distribué dans les boîtes aux lettres par les délégués des secteurs qui le souhaitaient et les élus. Aucune photo d'élu n'apparaît dans ce document. On y parle d'équipe municipale, et pas d'équipe de la majorité municipale. Il me semble que vous en faîtes bien partie." ... qui se veut essentiellement informatif
Peu convaincu, l'élu de l'opposition a poursuivi : " combien de documents de ce type ont été distribués en dehors du bulletin municipal ?". Réponse du maire : "Autant de fois que nous avons eu besoin de communiquer sur les travaux sur les secteurs concernés. Ce document se veut être essentiellement informatif. Il nous a semblé important d'informer les Yssingelais de l'avancement des chantiers dans la commune". "Ça ressemble à un document électoral déguisé"
Claude François est remonté au créneau en lançant : "nous sommes une équipe municipale dans les documents distribués mais nous ne sommes jamais invités à rien. Ce document a été fait en interne. On n'a pas été du tout consultés. J'ai été vraiment déçu. Il y a quelque chose qui ne va pas dans le fonctionnement. La période électorale a débuté le 15 septembre et il est paru quelques jours avant, ça ressemble à un document électoral déguisé, fait sur les deniers des Yssingelais. Je me suis dit que vous aviez peut-être peur de perdre les élections." Sourire aux lèvres, Bernard Gallot a conclu ainsi : "prêter de telles intentions à un document qui se veut informatif, ça me paraît vraiment déplacé." M-A.B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire