Tous

Yssingeaux

Yssingeaux : Noël Sanial rafle l'Assaut des Sucs avec 14 secondes d'avance

lun 06/11/2017 - 10:55 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:49

660 inscrits au départ
Les membres du Tryssingeaux, avec à leur tête leur tout nouveau président Cédric Moury, ont scruté le ciel jusqu'à la dernière minute, espérant que la pluie ne vienne pas gâcher la fête du trail et décourager les derniers hésitants.
Et le miracle a eu lieu, malgré un froid cinglant, environ 660 participants se sont retrouvés dès 9 heures au complexe omnisports de Choumouroux pour disputer les trails de 12 et 23 km, ou participer à la randonnée Au Cœur des Sucs, organisée au profit de l'association Des ailes pour Elouan, une des nouveautés cette année.
Les enfants ont pu également concourir sur des distances de 500 mètres, 1 000 mètres et 2 000 mètres.

Du côté des filles
Sur le parcours L'Orée des Sucs, longue de 12 km, la deuxième nouveauté comportait une catégorie duo.
C'est d'ailleurs dans celle-ci que l'Yssingelaise Marie-Sarah Duportal, qui avait gagné la course en 2016 en 1 heure 3 minutes et 42 secondes, a préféré concourir cette année aux côtés de son père Christophe. Un choix gagnant puisque le binôme père-fille est arrivé premier des duo mixtes homme-femme, sur un total de 42 tandems.
La grande favorite Myriam Roche (ACS Monistrol), qui avait remporté l'Assaut des Sucs l'an dernier, sur la distance de 23 kilomètres, a réitéré un bel exploit en arrivant première féminine en 2 heures et 9 minutes.
Isabelle Gros-Prieur (Velay Athlétisme), a bouclé sans difficulté l'Orée des Sucs (12 km) en remportant la première marche du podium féminin.

Chez les hommes
Du côté des garçons, une belle bagarre s'est jouée à 300 mètres de l'arrivée de l'Assaut des Sucs dans un mouchoir de poche, entre Yannick Maurin (Courir en Emblavez), Cédric Guyot (Tryssingeaux) et Noël Sanial (Athlé 43). C'est finalement ce dernier qui remporte la course avec une avance de 14 secondes.
Le Ponot Nicolas Gacon (Natur Running) s'est imposé, quant à lui, sur le trail des 12 km en 52 minutes et 59 secondes, suivi par Laurent Cartal (Velay Athlétisme) et David Lasherme (Phoenix 43).

Le segment la Strava n'est pas battu
Le record du segment la Strava, la portion commune aux deux distances longue de 600 mètres et comportant une pente de 7% , n'a pas été battu. Il a été remporté par Okxana Martin (non licenciée) et Cédric Garnier.

Deux courses sinon rien
Nombreux étaient les trailers qui avaient participé au Capito trail de St Julien Chapteuil le week-end dernier et qui ont gardé les stigmates de la course comme la fatigue musculaire, à l'instar de Myriam Roche et Noël Sanial.
Ce dernier a confié juste avant le départ : « ces deux courses sont très rapprochées, mais on a essayé de récupérer au mieux. Et le terrain glissant, ça fait partie de la course, on veut se faire plaisir avant tout ».
David, John et Alain, trois copains qui se sont retrouvés sur le trail de 12 km, ont expliqué : « C'est une course très agréable, on passe par de beaux endroits, même si le parcours est parfois boueux, il faut rester prudent dans les descentes ».

Trois fils concourant la même journée
Cécile et Laurent, d'Yssingeaux, étaient venus encourager leurs trois fils, Jean, Benjamin et Gabriel.
« C'est la première fois qu'ils participent tous les trois, notamment le petit dernier, Gabriel, qui s'est d'ailleurs distingué dans une des courses des Ptits Sucs », a expliqué la maman du trio, pas peu fière.
Avant de clore la journée, tous les vainqueurs se sont vus remettre les récompenses et trophées qui leur étaient destinés.

M-A.B.

> Voir les résultats complets ici

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire