Tous

Yssingeaux

Yssingeaux : Interfolk clôture en beauté et en couleurs

lun 27/07/2015 - 19:17 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

La Guadeloupe, la Bulgarie, la Colombie et la Croatie ont enchanté le public yssingelais à travers un spectacle coloré et entrainant, traduisant à la fois l'ouverture sur le monde de notre département et l'attachement de la commune à accueillir ce "festival du folklore" depuis sa création en 1964.

Interfolk est né à Yssingeaux
Comme l'a rappelé Dominique Faure, la présidente du Comité des Fêtes de la commune, Yssingeaux est, avec Le Monastier-sur-Gazeille et Le Puy-en-Velay, l'une des trois communes fondatrices du " festival du folklore " créé en 1964 pour accueillir " des festivaliers des quatre coins du monde dans la cité des cinq coqs. " Un festival qui voit des groupes de danseurs et chanteurs se produire dans plus de 31 communes du département pendant deux semaines chaque été, " le seul à proposer cela ", précise la présidente.
En l'absence du maire Bernard Gallot et de la conseillère départementale Madeleine Dubois, ce sont leurs représentants, Mrs Sabatier et Barrot, qui ont tenu eux aussi à saluer la qualité des groupes accueillis à Yssingeaux chaque année, et les messages de paix et de solidarité transmis par les spectacles proposés au public fidèle tout au long du festival.
C'était donc un dimanche de fête à Yssingeaux ce 26 juillet en fin de matinée, puisque les chineurs venus arpenter les allées de la traditionnelle brocante ont pu profiter d'un moment de dépaysement haut en couleur, aux sons des instruments, des voix et des rythmes entrainants des artistes présents sur l'estrade de la Grenette.

Paix et solidarité par la danse
Rappelant les valeurs d'Interfolk et l'attachement du département de la Haute-Loire pour la promotion de ce festival, la présidente Maryline Mourgue a rappelé " l'importance de clôturer sur le canton la joie de venir à Yssingeaux des festivaliers ", se félicitant d'être le seul festival à proposer depuis 51 ans des représentations de près de 300 artistes internationaux sur 31 communes du département.
Les discours ont ensuite fait place à la danse, avec quelques minutes de retard, provoquant l'impatience et parfois même l'agacement de touristes "citadins".
Un malaise vite dissipé par l'arrivée sur scène des danseuses guadeloupéennes parées de colliers dorés et de robes en madras, évoluant au son des chants créoles, et mêlant à la perfection la beauté des couleurs et une joie de vivre communicative.
Le public conquis a pu ensuite admirer les danseurs bulgares aux tenues colorées et aux pas cadencés par le bruit de leurs bottes, pour un ballet dynamique et tournoyant de toute beauté, avant de succomber au cocktail latino offert par le groupe colombien, offrant aux regards des spectateurs un ballet de danseuses aux cheveux de braise et aux robes flamboyantes, accompagnées de partenaires entreprenants et souriants. Les voix sublimes des croates ont clôturé avec douceur et émotion cette dernière représentation publique de l'édition 2015 d'Interfolk à Yssingeaux.

G.V.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire