Tous

Yssingeaux

Yssingeaux : 400 enfants et parents se prennent au jeu

dim 03/06/2018 - 16:41 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Samedi 2 juin à la salle de la Coupe du Monde à Yssingeaux a eu lieu la traditionnelle Fête du Jeu.
Sous la houlette d'Isabelle Dursapt, conseillère municipale, et avec la participation de l'association Cekankonjou, la manifestation a récolté une grande affluence.
Préférant jouer la carte de la prudence en raison des risques d'orages, les organisateurs ont proposé cette dixième édition de la fête du jeu à la salle de la Coupe du Monde plutôt que sur la Place Carnot, comme initialement prévue.
Des jeux pour tous
38 jeux étaient proposés. Il y en avait pour tous les goûts et tous les âges. Au programme : des jeux d'adresse, d'équilibre, en bois, de stratégie, mais aussi des jeux intuitifs et sensoriels. Ces derniers ont connu un franc succès, tels ces parcours où il fallait reconnaître pieds nus et yeux bandés le contenu des cagettes empruntées. Les bars à sirops, à tisanes et à légumes, dans la même lignée, ont également beaucoup plu aux enfants. Les constructions en kapla, occupaient eux, le centre de la salle.
Outre les jeux, les enfants pouvaient s'amuser avec des dînettes ou construire un chantier en briques, ou encore s'initier à la conduite sur un parcours sécurisé. Un espace était aussi prévu pour les bambins avec tapis et jeux d'éveil.

Parties intergénérationnelles
Parfois trois générations se sont affrontées autour de ces jeux. Comme Martine, 69 ans, d'Yssingeaux, venue avec sa fille Stéphanie et Louise Ana, sa petite fille âgée de 8 ans. « On découvre des jeux qu'on ne connaissait pas. On ne voit pas passer le temps. Bon, c'est dommage que ça n'ait pas lieu comme prévu Place Carnot, mais ça ne nous a pas empêchées de venir », reconnaissait l'heureuse grand-mère, tout sourire.
Ne pas avoir vu le temps passer, c'était bien l'avis aussi de Karine, 37 ans, de Saint-Maurice-de-Lignon, qui a passé plus d'une heure et demie à construire deux grands édifices en kapla avec son fils Florian âgé de 11 ans. «C'est vraiment une très belle initiative. On y vient chaque année », confiait la jeune maman.
« Les enfants sont ravis. Ils adorent les casse-têtes. Et c’est toujours mieux que de les voir connectés à leurs tablettes », reconnaissait Alain, le père de Vincent, douze ans, et de Gaël, dix ans.

C'est dans une joyeuse ambiance que près de 400 participants se sont donc pris au jeu.

M-A.B.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire