Vos questions pour Michel Joubert, prochain invité du Scan

mar 17/01/2017 - 16:26 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

C'est un tournant majeur dans l'histoire de l'agglomération du Puy : avec la mise en place de la loi NOTRe, qui métamorphose en profondeur son fonctionnement, elle passe de 28 communes à 71, de 54 conseillers à 95 et recense désormais 81 669 habitants, pour un budget total de 100 millions d'euros.
Pour présider cette nouvelle collectivité, seuls deux candidats se sont présentés et le maire de Chaspuzac Michel Joubert a obtenu un résultat sans appel, l'emportant avec 78 voix contre 12 pour son seul adversaire Michel Laurent (5 blanc ou nul).

----A l'agglo depuis sa création
Michel Joubert fait un peu partie des meubles à l’agglo puisqu’il y est présent depuis sa création il y a une quinzaine d'années, tout comme Michel Decolin (Bains) et Gérard Convert (Chadrac). 
-----"Reste une nouvelle fois les bonnes paroles pour le monde rural"
Se disant "prêt à y consacrer toute mon énergie", Michel Joubert a tenu à tempérer quant aux difficultés de ces fusions. "Tout est à inventer, je n'ai pas la clef, pas plus que chacun d'entre vous", a-t-il glissé avant de mettre en garde : "chacun voudrait que l'agglo fasse beaucoup, mais a contrario, chacun voudrait garder la main... C'est la quadrature du cercle... autant dire impossible".
Il a enfin souligner une ombre au tableau : "le lobby des grandes métropoles urbaines, qui réclame toujours plus de moyens, et qui a réussi à faire reporter la réforme visant à un rééquilibrage réél des ressources en faveur du milieu rural", un lobby qui a réussi à "reporter cette réforme à 2018 dans un premier temps... puis à carrément la faire annuler cet automne", avant de conclure : "reste une nouvelle fois les bonnes paroles pour le monde rural".

Peu de femmes, peu de changement et peu de jeunes dans le nouveau bureau
On note que parmi les 15 vice-présidences, seules deux reviennent à des femmes (Corinne Goncalves, 5ème vice-présidente et Madeleine Rigaud, 7ème vice-présidente). La jeunesse n'est également guère promue : aucun n'a moins de 40 ans et ils ne sont que quatre à être âgé de moins de 50 ans.
Enfin, on observe qu'il n'était pas facile de se frayer un chemin sans faire partie de l'ancienne agglomération du Puy-en-Velay. Seuls quatre élus y sont parvenus : Jean-Benoît Giraudet de Saint-Vincent, Laurent Mirmand de Craponne, Philippe Meyzonet de Félines et Denis Eymard de Saint-Paulien.

Les lecteurs invités à poser leurs questions
Dans le cadre de leur émission Le Scan, les rédactions de Zoomdici.fr et RCF Haute-Loire recevront Michel Joubert, le Président de l'agglo du Puy, ce lundi 23 janvier 2017 (l'émission sera diffusée le jeudi 26 janvier). 
Pendant une bonne vingtaine de minutes, l'invité doit répondre aux questions des rédactions de Zoomdici.fr et RCF Haute-Loire... et nous vous proposons de participer vous aussi.
En amont de l'enregistrement (lundi à 14h30), la rédaction invite les lecteurs à soumettre les questions qu'ils aimeraient voir posées à Michel Joubert. 
Chacun peut proposer une question en postant un commentaire en bas de page, sans oublier son prénom et sa commune de résidence. Ceux-ci ne seront pas publiés afin de ne pas "mettre la puce à l'oreille" de l'invité par avance.

L'émission sera diffusée le jeudi 15 décembre
La sélection d'une ou plusieurs questions se fera le  lundi 23 janvier à 14h. L'interview, elle, sera enregistrée dans la foulée et diffusée le jeudi 26 janvier sur Zoomdici.fr et RCF Haute-Loire.

> En savoir + sur Le Scan

  • Retrouvez ci-dessous les dernières émissions du Scan :

* Luc Crépy, nouvel évêque du Puy-en-Velay

* Jean-Pierre Marcon, président du Conseil départemental

* Gérard Roche, nouveau directeur du festival de La Chaise-Dieu

* Michel Wagner
, directeur de la maison d'arrêt du Puy

* Gérard Roméas, Président du COP rugby qui remonte en Fédérale 3

* Jacky Crespy, entrepreneur sur le tourisme en Haute-Loire

Christophe Gauthier et Antoine Kuntgen, du Puy Foot 43 Auvergne

Laurence Cottier, co-présidente de l'office de commerce et d'artisanat de l'agglomération du Puy-en-Velay.

Olivier Servaire-Lorenzet, qui a passé sept ans à la tête de l'hôpital du Puy, avant de quitter ses fonctions début juillet.

Jean-Louis Roqueplan, le grand architecte des fêtes du Roi de l'Oiseau, à l'aube de la trentième édition des Fêtes Renaissance.

Jean-Jack Queyranne, le Président de la région Rhône-Alpes et le candidat socialiste aux élections régionales de début décembre. 

* Cécile Cukierman, candidate d'une "Gauche qui ne renonce pas" pour la tête de liste l'Humain d'abord, qui réunit le Parti communiste et le Mouvement républicain et citoyen (MRC).

* Jean-Pierre Vigier, député et numéro trois de la liste de Laurent Wauquiez, défend les couleurs de la droite et du centre dans Le Scan.

Jean-Charles Kohlhaas, tête de liste du Rassemblement citoyen et solidaire en Rhône-Alpes Auvergne.

* Michel Chapuis, nouveau maire du Puy, Président de l'UDI et conseiller régional, était venu dans Le Scan quelques jours seulement après avoir succédé à Laurent Wauquiez.

Eric Maire, le préfet de la Haute-Loire, était vernu défendrfe les positions de l'Etat, de la crise agricole aux réfugiés de St-Beauzire, en passant par l'avenir des services publics dans les territoires ruraux.

André-Frédéric Delay, le Président du tribunal de grande instance de Haute-Loire, à propos de la délinquance rurale, la surpopulation carcérale et les peines alternatives qui en découlent, en passant par la difficulté de juger les délits routiers et les affaires qui marquent personnellement.

* Une semaine à peine après l'abandon du projet de déchéance de nationalité, des théories du complot aux phénomènes de radicalisation, en passant par le "vivre ensemble", Abdelkader Railane , auteur et secrétaire départemental de la Commission pour la Promotion de l'Egalité des Chances et la Citoyenneté était l'invité du Scan.

Brigitte Masset Bourret, auteure ponote de l'essai « Prostitution Pour ou Contre ? ». Le 14 avril dernier, une nouvelle loi sur la prostitution a été adoptée après de nombreux débats houleux au Parlement...

* La prime d'activité, quèsaco ? La CAF privilégie-t-elle les nounous ? Quid de la crèche de l'hôpital ? autant de questions pour le directeur de la CAF 43, Christophe Bonnefois.

* La sécurité en Haute-Loire. Le commandant de gendarmerie, Jérôme Patoux est revenu sur les chiffres dans le département.

* L'accueil des réfugiés et la réforme des intercommunalités avec le maire de Saint-Beauzire, Serge Pierre Mondani.

* Entre les formations des policiers liés aux attentats terroristes, la venue du Tour de France, la lutte contre les cambriolages ou le trafic des stupéfiants, les sujets ne manquent pas avec Jeannine Buisson, commissaire de police du Puy.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire