Vœux parlementaires (3 sur 4) : Isabelle Valentin dresse un carton rouge à l'Etat

Par Nicolas Defay mer 11/01/2023 - 12:00 , Mise à jour le 11/01/2023 à 12:00

Chaque début d’année, Députés et Sénateurs de Haute-Loire partagent leur analyse sur l’année écoulée et leurs souhaits pour la nouvelle année en cours. La Députée de la 1ere circonscription de la Haute-Loire, Isabelle Valentin, tire à boulets rouges sur le gouvernement qui fait preuve, selon elle, « d’une absence de bon sens simplement intolérable ».

Isabelle Valentin est Députée et membre de la Commission des affaires sociales. Elle appartient comme son homologue Jean-Pierre Vigier au groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale. Devant la presse réunie comme chaque début de nouvelle année pour entendre le bilan et les souhaits des parlementaires, Isabelle Valentin ne mâche pas ses mots au sujet des actions de l’exécutif en place. Elle appelle à la solidarité, au bon sens et la reconnexion des technocrates avec la réalité du terrain.

« 2023 sera une année très compliquée. Il ne faut pas se voiler la face »

« Nous avons un vrai soucis sur le monde économique, commence Isabelle Valentin. Les problèmes énergétiques plombent les entreprises et la fiscalité en France est beaucoup trop lourde. Des lignes de production ferment les unes après les autres. En même temps, et aussi incompréhensible que cela puisse paraître, des chômeurs et des intérimaires refusent les offres qu’on leur propose, participant ainsi au chômage de masse en devenir ». Sans utiliser le conditionnel, elle annonce : « Je vous le dis. 2023 sera une année très compliquée. Il ne faut pas se voiler la face ».

Sur le chapitre « énergie », elle continue : « Sans électricité, tout s’arrête. Depuis 10 ans, on a totalement démantelé notre nucléaire par idéologie politique, pour faire plaisir à des gens écologistes. On a tué cette filière dont nous étions les meilleurs il y a 20 ans. Nous sommes les derniers à présent. »

Elle souligne alors : « Je crains que cette perte de souveraineté énergétique entraine une série de crise sociale, économique et alimentaire ».

« Si l’État ne soutient pas plus que ça ses agriculteurs, on va droit dans le mur »

Sur l’agriculture, même analyse. La Députée plante fermement ses critiques dans la terre du gouvernement. « On parle de souveraineté alimentaire en France ! Pourtant, on importe 40 % de notre agriculture ! Si l’État ne soutient pas plus que ça ses agriculteurs, on va droit dans le mur. Le désintérêt pour cette profession ne cesse de grandir. Les terres agricoles disparaissent. Le gouvernement n’a aucune vision à long terme des conséquences de son mépris sur ce secteur vital ! »

« Notre haute administration a énormément de pouvoir. Elle est dramatiquement déconnectée du terrain. Ces fonctionnaires ne viennent jamais voir ce qu’il se passe dans la vraie vie. Ils se contentent de leur bureau à Paris et de leur tableau numérique pour juger que tout va bien ». Isabelle Valentin

Santé : « La bonne blague ! »

« Il y a deux ans, le gouvernement a augmenté le numerus clausus, indique Isabelle Valentin en empoignant le dossier sur la santé. La bonne blague ! On a juste oublié de donner des moyens aux facultés, ouvrir des salles supplémentaires et y mettre des professeurs dedans. Depuis deux ans, pas un étudiant de plus en médecine ! » Elle assène : « Encore une fois, le gouvernement a fait là une belle preuve d’illogisme et de manque d’anticipation ».

« Aujourd’hui, tout est géré en haut avec des algorithmes. C’est insupportable ! »

D’après les données d’Isabelle Valentin, un tiers de la population en France aura plus de 65 ans en 2030. « C’est demain, se désole la Députée. Et rien n’est fait pour absorber cela ».

Elle développe en ce sens : « J’ai travaillé avec plusieurs Ehpad pour prendre connaissance de leurs besoins. Les projets présentés ont tous été refusés par l’ARS (Agence Régionale de Santé) et le CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) sans raison valable. »

Remontée, elle tape du poing sur la table : « Il faut stopper cette haute administration qui pense que tout va bien dans leurs tableaux excel. Aujourd’hui, tout est géré en haut avec des algorithmes. C’est insupportable ! »

« On a besoin de structures et de personnels pour les enfants porteurs de handicap souhaitant poursuivre leur scolarité. Pour cela, l’État les met de plus en plus dans des classes sous la bannière de l’inclusion scolaire mais sans AESH supplémentaires ! Où est la logique là dedans ? » Isabelle Valentin

« Ces syndicalistes tuent les commerces locaux et l’économie en général »

Durant son échange, la Députée LR de Haute-Loire a dirigé un moment son feu sur les syndicats et notamment la CGT. « La CGT ont annoncé faire des actions et des grèves au mois de janvier pour se dresser contre la réforme des retraites. Le texte de loi n’a même pas été étudié ! »

Elle mord de plus belle : « Il faut que ces gens-là prennent en main leurs responsabilités. Nous ne sommes plus dans des années fastes. Nous nous dirigeons plutôt vers un sombre avenir. Ce genre d’annonces et d’actions militantes sont néfastes pour tout le monde. En agissant de la sorte, ces syndicalistes tuent les commerces locaux et l’économie en général ».

À propos de la réforme en question, Isabelle Valentin s’aligne sur les avis de ses confrères. « Je ne suis pas pour un âge précis de départ à la retraite, confie-t-elle. Je suis plutôt pour un nombre d’annuités à respecter pour toucher sa retraite à taux plein ».

« Quand je vois que des employés de la SNCF font grève pour le week-end de Noël, je trouve ça scandaleux. Je ne pense pas qu’ils soient les plus malheureux. J’ai été véritablement choquée par leur action ». Isabelle Valentin

« Partir en road trip parce qu’on a touché son droit au chômage est inconcevable ! »

Dernier sujet abordé, l’attitude civique des ayants droit au chômage. « En France, on parle souvent des droits et des devoirs, s’exprime Isabelle Valentin. Mais c’est à l’inverse qu’il faudrait réfléchir. Car nous avons des devoirs avant d’avoir des droits. Certains saisonniers travaillent six mois dans l’année pour partir en vacance les six autres mois restant sous prétexte qu’ils aient perçu leur droit au chômage. C’est une ineptie que d’entendre ça ! »

Elle précise sur le sujet : « Le chômage est une assurance. Elle est là pour aider la personne à vivre pendant qu’elle cherche un autre emploi. Partir en road trip parce qu’on a touché son droit au chômage est inconcevable ! »

Les 4 parlementaires de la Haute-Loire. Isabelle Valentin entre O.Cigolotti et JP Vigier.
Les 4 parlementaires de la Haute-Loire. Isabelle Valentin entre O.Cigolotti et JP Vigier. Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

11 commentaires

da

jeu 12/01/2023 - 10:54

Tous ces griefs empêcheront-ils Mme Valentin mais aussi les autres parlementaires de la Haute-Loire de voter avec la majorité la "réforme" des retraites?

Les paris sont ouverts... Les masques vont tomber!

ma

jeu 12/01/2023 - 10:48

D’accord avec elle sur les chômeurs. De l’argent pour les facultés, pour des projets d’EHPAD  revient à augmenter les taxes et les impôts dans un pays déjà écrasé d’impôt. Heureusement qu’il y a une administration centrale, des ARS, CNSA pour coordonner les projets et juger de l’intérêt général sinon c’est le copinage local. Les AESH supplémentaires pour réussir l’inclusion scolaire.. par contre la solution est simple : il suffit d’utiliser autrement l’argent du contribuable qui est actuellement donné à des structures spécialisées qui ségrèguent les enfants handicapés et ne les rendent pas autonomes et rémunérer les AESH à l’école ordinaire afin que les enfants handicapés soient au sein de notre société et progressent vraiment

ma

jeu 12/01/2023 - 09:13

J’ai fait une demande par écrit à cette dame qui est « ma » députée, je me suis donc adressée à celle qui est dans la « vraie vie », sur le terrain, qui n’est pas dans un bureau à Paris derrière son tableau numérique et ses algorithmes.. elle n’a pas daigné me répondre..

gi

jeu 12/01/2023 - 05:51

J ' ai un cancer , 

Je viens de faire le puy -St Etienne pour assister aux funérailles d' un de mes proches A QUAND LE CREMATORIUM PROMIS DEPUIS PLUSIEURS ANNEES ?????

Arretez de gaspiller l argent public et tenez vos promesses 

 

m.

mer 11/01/2023 - 22:39

Quand on sait tous les grands travaux qui vont se terminer et ceux a venir (13 millions d'euros pour la culture a vals, 2 millions d'euros au rocher st michel, etc). C'est sur qu'on va encore se serrer la ceinture ou payer encore plus d'impôts en Haute-Loire. Et Mme Valentin parle de certains dans leur bureau, pas sur le terrain. Ah, elle parlait d'elle et de ses copains de région? Quand auront-ils fini de nous prendre pour des idiots?

fa

mer 11/01/2023 - 20:19

Belle liste de bouc-émissaire! technocrate ,chomeur , syndicaliste ,écologiste ...

Mais elle fait quoi au juste!  Peut-elle présenter un bilan digne des indemnites percues?

po

mer 11/01/2023 - 15:33

Et que fait elle concrètement pour maintenir les services publics dans les communes.

Comme par exemple le Bureau de Poste de st Julien chapteuil qui va voir ses horaires d'ouverture réduire de plus de la moitié dès début Mars prochain.

Et ce malgré une forte fréquentation journalière et un vote contre cette réduction voté à l'unanimité par le Conseil municipal.

Encore un service qui va disparaître !!!

Hier sa trésorerie, aujourd'hui son bureau de Poste et demain qu'allons nous voir encore disparaître ???

Es-ce de cette façon que notre belle Haute Loire est défendue à l'Assemblée nationale et au Sénat, en laissant disparaître tous nos services dans les communes au détriment de ses habitants ???
 

el

mer 11/01/2023 - 15:27

il est vrai que le bon sens de Madame VALENTIN m'hallucine....

de

mer 11/01/2023 - 13:09

Non, tout n'est pas négatif pour tout le monde!

Quand on soutient un système, on ne peut se plaindre des résultats escomptés.

La distribution des dividendes atteint un record en France et dans le monde: 44milliards d'euros en un trimestre( les Échos)

les dirigeants du cac 40 n'ont jamais été si bien payés! ( le Figaro)

Jamais le taux de marge des entreprises n'a été aussi élevé...(Insee)

Pendant ce temps:

25% des Français se restreignent sur les quantités dans leur assiettes.

 51% ont leur compte à zéro ou négatif à la fin du mois ( sondage ipsos/ secours populaire)

L'année 2023 va être compliquée: on sait pour qui.

Ne changeons rien, on est sur la bonne route! On a les élus qu'on se choisit. :-)

 

ru

mer 11/01/2023 - 12:53

Mme Valentin se plaint , je cite " Les terres agricoles disparaissent." ... mais qui porte une grande part de cette disparition ?  80 hectares de terres agricoles risquent de disparaitre dans un projet de route à 2x2 voies , la RN88, mené par le président LR de région et Mme  la députée Valentin a comme suppléant ce même président de Région et bien sûr est tout à fait favorable ce projet destructeur

mi

mer 11/01/2023 - 12:45

Il faut arrêter les clivages politique !!! Il n'y a qu'une seule voie , celle du bien être de notre Patrie malheureusement mise en DANGER par TOUS les gouvernements successifs qui ont appauvrit la France au profit de la Haute bourgeoisie grâce à la mondialisation des marchés où le Peuple n'a PLUS de travail !!!! Et pour enfoncer le clou  , INVASION d'immigrés voir clandestins Les patrons en profitent pour les embaucher avec un salaire de misère Et pour couronner le tout , vandalismes vols agressions La France tombe dans l'anarchie MAUVAIS pour la Paix sociale !!!!!!