Vidéo : à la santé de la 9ème édition de ViniVals

dim 10/02/2019 - 17:22 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:56

Avec une trentaine de vignerons et une douzaine d'exposants de produits du terroir variés (chocolat, pain d'épice, jus de fruit, eau, boulangerie, pâtisserie, miel, escargots, olives, tapenade, etc.), l'association Vals'Avenir a su sortir de son chapeau une neuvième édition digne de ce nom, malgré quelques impondérables qui ont mis les organisateurs en difficulté.

Un désistement de dernière minute
"On a huit vignerons en moins par rapport à l'an dernier suite à un désistement de dernière minute", nous confie Jean-Luc Monteiller, le Président de l'association valladière.
"On a essayé de combler ce manque, on s'excuse auprès des visiteurs mais on a réussi à réunir des produits variés de qualité, aussi bien en vin qu'en produits du terroir", ajoute-t-il.

Un nouveau lieu
Le centre culturel de Vals étant désormais rattaché à la communauté d'agglomération du Puy, il a fallu chercher un nouveau lieu puisqu'il s'agit d'une association valladière qui organise l'événement.
La commune le met gracieusement à la disposition de l'association et "la configuration est différente, on a tous les exposants dans un même lieu, ce qui est encore mieux", juge le Président de Vals'Avenir.

Des idées pour se renouveler
Neuf éditions d'affilée, voilà qui témoigne aussi bien d'un succès indéniable que d'une certaine difficulté à se renouveler, surtout que ce type de salons se multiplie ces dernières années. 
C'est pourquoi il a été proposé cette année du spiritueux, avec des liqueurs et la traditionnelle verveine du Puy-en-Velay était bien sûr de la partie, mais aussi un stand avec des alcools plus forts et tout aussi nobles : le rhum vieux et le whisky. On notait aussi la présence d'un food truck installé sur le site. 
Pour l'année prochaine, encore trop tôt pour dévoiler les surprises, mais on peut d'ores et déjà dire que de nouveaux vignerons devraient s'inviter à la fête.

Des vins des quatre coins de l'hexagone, et même d'Auvergne
Les incontournables Gewurztraminer, Riesling, Faugères, Bourgogne, Bandol, St Christol, Brouilly Morgon, Beaujolais-Village, Côte du Rhône, ou encore champagne et crémant Clairette faisaient partie des crus proposés aux visiteurs.
Une dizaine de régions de vignobles étaient représentées : de l'Alsace, en passant par la Champagne, le Sud-Ouest, et bien sûr l'Auvergne-Rhône-Alpes, avec Yvan Bernard, qui proposait des vins issus de l'agriculture biologique du Puy-de-Dôme. Un grand merci à lui pour ses conseils avisés !

Maxime Pitavy

A consommer avec modération, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire