Tous

Yssingeaux

Une fête du jeu intergénérationnelle à Yssingeaux

dim 26/05/2019 - 18:19 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Cette année, le thème de cette grande fête était dédié aux jeux anciens. Elle s'est déroulée l'après-midi du samedi 25 mai au foyer rural d'Yssingeaux.

"Un lien intergénérationnel très important"

Si l'opération a lieu habituellement à la salle de la Coupe du monde, c'est le foyer rural qui a accueilli la 11ème édition de la fête du jeu. Isabelle Dursapt, coordinatrice de l'événement, a expliqué : "en l'organisant ici, on peut largement profiter des extérieurs et la météo aujourd'hui est plutôt clémente." L'organisatrice s'est réjouie de la fréquentation de tous les publics, enfants de tous âges, adolescents, parents et aussi séniors. Pas moins de cinq maisons de retraite étaient présentes cet après-midi, Yssingeaux, Vorey, Tence, Ste Sigolène et St-Pal-de-Mons. Elle a poursuivi : "C'est un rendez-vous qui a toute sa place ici à Yssingeaux. Les jeux créent un lien intergénérationnel très important. On vient jouer en famille. Les enfants voient les personnes âgées autrement. Elles sont plus dynamiques, cela casse les clichés des aînés amorphes. Humainement, c'est très riche. Apparemment, la mayonnaise a bien prise. L'opération a été bien relayée grâce aux affiches et aux flyers distribués dans les écoles."

Le succès indémodable des Kapla

Outre les jeux en bois traditionnels apportés par l'association Cekankonjou, les Kapla ont eu toujours autant de succès auprès des enfants. On a pu admirer dans la salle une multitude d'édifices, dont un étonnant viaduc qui a nécessité 15 000 pièces. Si les anciens ont parfois boudé les jeux de cartes quelque fois trop stratégiques, les jeux de construction les ont largement séduits. "C'est quand même  plus facile, pas la peine de beaucoup réfléchir", a plaisanté Josette, une octogénaire au sourire malicieux.

Echecs et dames, les nouveaux venus

Deux activités nouvelles sont apparues lors de cette nouvelle édition, les jeux d'échecs et de dames. Pierre-Louis, Clermontois d'origine et  Yssingelais depuis un an, en a été l'un des animateurs. "Je joue aux échecs depuis plus de vingt ans. J'aimerais monter une association dans la commune", a-t-il indiqué. Baptiste, jeune adepte de sept ans, a initié sa mère aux côtés de son frère de quatre ans, Paul. "Il adore ce jeu. A la maison, il joue beaucoup avec son père," a déclaré la jeune femme concentrée entre deux coups. Eric, un jeune papa disputant une partie de dames avec Marius, douze ans, a reconnu : "ces jeux-là, c'est toujours mieux que la console, ça les fait réfléchir et au moins on passe du temps ensemble."

Echasses, morpion, molky et jeux sensoriels

Un espace, animé par les professionnelles du relais petite enfance, était destiné lui aux tout petits. A l'extérieur, en lien avec le thème, l'on pouvait s'adonner aux échasses, élaborées à partir de grandes boîtes de conserves, au mikado géant, au molky, au morpion, à la marelle, au mémory, à la corde à sauter, on pouvait aussi former d'énormes bulles. Les enfants étaient également invités à participer à des ateliers de récup' comme la pâte à modeler maison, ou le kim toucher, un jeu sensoriel construit à partir de boîtes à chaussures colorées dans lesquelles on place ses mains pour deviner leur contenu. Les parents, ont été visiblement ravis de pouvoir s'amuser avec leur progéniture. C'était le cas de Mathilde et Olivier, deux  trentenaires venus avec Cléa et Evan.  "On vient chaque année, on découvre de nouveaux jeux, les enfants pourraient bien rester toute l'après-midi tellement ça leur plaît", a confié la jeune maman amusée.

M-A.B.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire