Un vent latin souffle sur la Haute-Loire

mer 16/11/2016 - 12:03 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

En marge du festival de littératures latino-américaines Belles Latinas, la maison d'édition l'Atelier du tilde propose une série de rencontres avec deux auteurs chiliens en Haute-Loire.
Déjà ce Mardi 15 novembre, à 20h, Diego Vargas Gaete et deux jeunes éditeurs ont investi la médiathèque de Saint-Vincent dans le cadre de portraits croisés. Et l'essentiel des animations se poursuit ce week-end.  

Deux plumes à classer parmi les poids lourds
Jaime Casas a été employé du Ministère de l’Agriculture sous le gouvernement Allende (1971-1973). Il a été détenu puis a vécu clandestinement sous la dictature. Il a construit patiemment et silencieusement une profonde œuvre littéraire qui l’inscrit dans le panorama des écrivains chiliens contemporains les plus talentueux. 
Il sera accompagné de Dego Vargas Gaete, qui après avoir obtenu plusieurs bourses du Consejo Nacional de Cultura y Artes du Chili figure dans le Top 20 des auteurs les mieux vendus dans le classement Eterna Cadencia (Buenos Aires), et dans le Top 30 des meilleurs auteurs étrangers publiés en Argentine au classement Libros Elegidos. 

Une cinquantaine de personnes pour échanger sur les oeuvres
La soirée de mardi a été organisée par l'association "Les compères de Nasreddine" à la médiathèque de Saint-Vincent. Une cinquantaine de personne a répondu présent. Un travail avait été réalisé en amont sur une sélection d'ouvrages, grâce à un comité lectures et des projections de films chiliens à L'Assemblée (restau-ciné à Saint-Vincent). Après la présentation de la maison d'édition l'Atelier du tilde par Julia Cultien et Alexis Dedieu, le livre Le Maquilleur de cadavres, de Jaime Casas, a malheureusement été présenté sans la présence de l'auteur qui s'est décommandé au dernier moment.
L'autre auteur, Diego Vargas Gaete, était bien présent et un échange a eu lieu autour de son oeuvre L'extinction des coléoptères. La rencontre a duré jusqu'à 22h30 et a été ponctuée par de nombreux échanges avec le public (certains avaient lu le livre), mais aussi des lectures d'extraits dans les deux langues... et le tout s'est achevé par une dégustation de spécialités chiliennes.

Rencontre avec de jeunes éditeurs-traducteurs aventureux
Après la rencontre de mardi à St-Vincent, les animations en Haute-Loire se poursuivent ce vendredi 18 novembre à partir de 16h30 à la Grange culturelle Les Vachers, à Blanlhac (commune de Rosières). La soirée latina débute par une rencontre avec la maison d'édition L’atelier du tilde (dès 16h30), dirigée par de jeunes éditeurs-traducteurs aventureux, dont certains sont originaires du département. 
Depuis 2010 cette maison d’édition indépendante, située à Lyon, se consacre à la découverte, à la traduction et à la diffusion des littératures de langue espagnole. Elle publie des textes classiques inédits et des textes contemporains indépendamment de leur genre littéraire.  

Trova, Cumbia, Bolero, Chacarera... et voyage culinaire 
La soirée se poursuit avec un concert de Giro Caribe à 20h30. L'entreé est fixée à 9 euros (6 euros en tarif réduit). Pour les aventureux du gôut, un voyage culinaire viendra épicer la soirée avec une restauration péruvienne (sur réservation au 06 77 11 07 37 ) allant de 5 à 8 euros.
"Giro Caribe" est un trio constitué par les chanteurs-percussionnistes Rafael Quintero (Venezuela) et Mario Vargas (Colombie), et le guitariste-trecero Franco Vega (Chili). Trova, Cumbia, Bolero et Chacarera devraient s'inviter dans la danse.

Les auteurs présents dans deux librairies du département
Diego Vargas Gaete sera ce samedi 19 novembre à 11h à la Librairie Merligane au Puy-en-Velay pour disserter sur "l’Histoire et le merveilleux".
Puis il se rendra à Tence, en compagnie de Jaime Casas, à la librairie La Boîte à Soleils, à Tence, toujours ce samedi, à 16. Il sera cette fois question du renouveau de la littérature chilienne.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire