Un tendre gâté et un super gâteau pour sa maman

Par Nicolas Defay , Mise à jour le 18/05/2024 à 06:00

Le syndicat des pâtissiers de la Haute-Loire a présenté le gâteau réalisé spécialement pour la fête des Mères 2024. Aussi beau que bon, il est, en plus, garanti sans gluten et sans fruits à coque. Seul défaut… il n’y en aura pas pour tout le monde.

Aux côtés de trois autres confrères, Yann Sabot, Président du syndicat des pâtissiers du département, a dévoilé à la presse, le chef-d'œuvre sucré prévu pour la fête des Mères. « C’est depuis le Covid que nous avons lancé l’idée de préparer un dessert à l’occasion de cette fête populaire, explique le pâtissier bien connu au Puy-en-Velay. Celui-là est donc la 4ᵉ édition ». Avant d’ajouter : « Mais c’est une première en ce qui concerne sa conception ».

La fête des Mères est le dimanche 26 mai. Le gâteau du syndicat des pâtissiers sera néanmoins disponible dès le samedi 25 mai

Travailler la passion avec passion

Et c’est vrai que, visuellement, il fait son effet. Un nid de fruit frais, composé de fraises, d’ananas et de citron vert, repose dans un écrin blanc, finement ouvragé par des dizaines de pétales de meringues crémeuses.

« C’est une pavlova, précise Yann Sabot. Au fond, il y a un biscuit assemblé comme une madeleine, surmonté d’un coulis aux fruits de la passion ». Il souligne : « Nous avons opté pour la passion afin de casser le goût sucré de la meringue. Nous avons là un parfait équilibre entre les deux ».

Tout un art pour dessiner harmonieusement les nuages de meringues qui ceignent le trésor. Photo par Nicolas Defay
Tout un art pour dessiner harmonieusement les nuages de meringues qui entourent le trésor. Photo par Nicolas Defay

« Honnêtement, je suis certain de son succès ! »

Le Président des pâtissiers de la Haute-Loire rappelle qu’il est vivement conseillé de réserver. « Il sera uniquement mis en vente le samedi 25 et le dimanche 26 mai, dit-il. Et ceci dans neuf pâtisseries du département ».

De taille unique, le gâteau comporte environ 7 à 8 parts. « Mais contrairement à la bûche de Noël, les clients ne pourront pas acheter à la part. Il sera vendu en entier ». Quant au prix… « Chaque pâtissier en décidera personnellement », partage Yann Sabot.

Il termine par ces mots : « En tout cas, c’est un gâteau qu’on ne peut faire que le jour-même, car la meringue a tendance à se ramollir avec le temps. C’est un gâteau éphémère, sympa, frais et tendance. Honnêtement, je suis certain de son succès ! Mais c’est vrai qu’il n’y en aura pas pour tout le monde ».

Le gâteau de la fête des Mères 2024 pourra être préparé et réservé dans les commerces suivants :

  • Pascal Liotier à Yssingeaux
  • Didier Rix au Puy en Velay
  • La Cabosse au Puy en Velay
  • Yann Sabot au Puy en Velay
  • Raphaël Puech au Monastier
  • Cécile Chapelon à Dunières
  • Philippe Chambouvet à Tence
  • Maxime Croizat à Vorey
  • Eric Beal à Monistrol
Attention à ne pas saliver sur l'écran...
Attention à ne pas saliver sur votre écran... Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire