Un dernier hommage aux huit gendarmes décédés en 2013

mar 18/02/2014 - 12:25 , Mise à jour le 18/02/2014 à 12:25

En ce lundi 17 février, les gendarmes de tout le pays honoraient leurs collègues décédés dans l'accomplissement de leur devoir. Une partie des 400 militaires de la gendarmerie de Haute-Loire s’étaient réunis à la caserne Romeuf, au Puy-en-Velay, pour rendre un dernier hommage à leurs huit confrères disparus.

L'honneur de l'uniforme
Dans le respect et la discipline, les militaires du Puy ont silencieusement salué la mémoire de leurs pairs, les uniformes tirés à quatre épingles et les bras solidement installés le long du corps. Au garde-à-vous, le regard fixe et l’oreille portée sur l’hymne national français, c'est avec la conscience des exigences de la fonction et des risques qu'elle implique que chacun saluait la mémoire de ces huit victimes - autant qu'en 2012 - et des autres gendarmes blessés en service. Pour ce dernier hommage, de nombreuses personnalités du département avait fait le déplacement : le préfet de la Haute-Loire, Denis Labbé, le maire du Puy-en-Velay, Laurent Wauquiez, le vice-procureur de la République, Yves Dubuy, le lieutenant-colonel Philippe Hinterlang, délégué militaire départementalle (DMD), et les représentants des associations des retraités de la gendarmerie.

Le lever des couleurs a précédé la lecture d’une lettre de Manuel Valls, par Denis Labbé, avant les traditionnels dépôts de gerbes.

A.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire