Un déficit de précipitations de 50 à 65 % en Haute-Loire

ven 02/09/2016 - 17:32 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Le comité des usagers de l’eau s’est réuni ce jeudi 1er septembre 2016 à l’initiative de M. le préfet de la Haute-Loire Eric Maire. Un bilan de la situation hydrologique a été fait à cette occasion.
Après un printemps présentant des précipitations normales voire excédentaires, qui a permis de rattraper le déficit hydrique de l’hiver dernier, le mois d’août de l’année 2016 a été particulièrement chaud et sec.
Le rapport à la normale des précipitations au mois d’août 2016 présente un déficit de 50 % à 65 % sur presque la totalité du département de la Haute-Loire.

Pas de précipitations significatives jusqu’à la fin de la semaine prochaine
En cette fin de mois d’août, un temps particulièrement sec et chaud s’est installé à nouveau sur le département.
Les prévisions météorologiques à 10 jours ne font pas état de précipitations significatives hormis quelques orages localisés éventuels et un temps chaud et sec va perdurer selon Météo-France au moins jusqu’à la fin de la semaine prochaine.

Un arrêté pour réduire la consommation d'eau
Compte tenu de cette situation climatique et des débits d’étiage bas observés sur certains cours d’eau, il est recommandé une vigilance particulière sur le département de Haute-Loire à tous les usagers pour réduire, dans l’intérêt général, leur consommation d’eau.
Les gestionnaires d’unités de distribution d’eau potable sont invités à surveiller précisément la situation de leur ressource en eau. Le préfet prend un arrêté dans ce sens. Le comité se réunira à nouveau le 9 septembre pour suivre l’évolution de la situation.

Niveau vigilance
Il n'y a pas le feu au lac non plus car la Haute-Loire est classé en niveau vigilance, le premier des quatre niveaux, le plus important étant intitulé "crise".
Le niveau vigilance n'induit aucune interdiction, simplement une information aux usagers et des recommandations auprès des particuliers et des acteurs économiques.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire