Trois Coupes de France pour l'Athlétic-Club du Puy

jeu 19/02/2015 - 22:06 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

C'est parmi 130 compétiteurs venus de la moitié sud de la France que quatre Kick-Boxeurs ponots étaient présents avec leur coach Rémi Lebègue pour représenter leur région et leur ville : Amine Khalil, Khemais Ahmed, Allan Barriol et Nabil Zeghmar.

La Coupe de France 2015 de Karaté semi-contact pour Amine
Amine était le premier à se présenter sur le tapis en minime de – de 45 kgs dans une poule de quatre combattants, face, en demi-finale, à Mikael Djibril de Nice. Le Niçois, très fougueux, se montrait dès le début du combat très offensif, face à un ponot qui ne se laissait pas faire et répondait bien à toutes les attaques. Amine plus ''propre'' dans ses techniques prenait progressivement l'avantage sur son adversaire qui accumulait les fautes pour coups trop appuyés ou accrochages répétés.
C'est le ponot qui l'emportait et se retrouvait en finale face à Hakim Ben abdallah de Marseille. Dans cette finale, c'est le ponot qui prenait dès le début la direction du combat face à un Marsellais qui retenait peu ses coups, surtout au visage du ponot qui encaissait sans rien montrer. Amine continuait ainsi ses attaques incessantes face au Marseillais qui accumulait les advertissements et poings négatifs. Le ponot finissait en beauté le combat devant un adversaire épuisé, cherchant son souffle. Il emportait ce combat difficile et obtenait ainsi la Coupe de France 2015 de Karaté semi-contact.

Le Marseillais prèfèrait abandonner, laissant la Coupe à Khémais
Puis se fut au tour de Khemais en minime de – de 60 kgs qui croisait les gants directement en finale avec Jawad Bekhakcha de Marseille. Face à cet adversaire plus petit en taille, le ponot maîtrisait vite la situation, tenant bien son adversaire à distance en front-kick et enchaînant poings et pieds au casque de son adversaire.
A la fin du 1er round le Marseillais, complètement dépassé et ne trouvant aucune solution prèfèrait abandonner le combat, laissant ainsi la vcitoire à Khémais qui s'emparait à son tour de la Coupe de France 2015 de sa catégorie.

Surprise et désarroi : les juges Nimois donnaient la victoire à leur compatriote
Ce fut ensuite à Allan en catégorie junior de – de 70kgs de combattre dans une poule de huit compétiteurs. Il commençait en huitième de finale face à un karatéka de Nîmes : Kevin Fréville. Dès le début du combat c'est le ponot qui prenait l'ascendant sur son adversaire, enchaînant bien toutes les techniques de jambes à tout les niveaux. Le Nîmois, pltôt passif, ne faisait que subir en reculant sur les attaques incessantes et bien contrôlées du ponot.
Après avoir tenté quelques techniques de poings trop appuyées au visage du ponot, le Nîmois ecopait d'un avertissement. Le combat se finissait comme il avait commencé largement à l'avantage d'Allan qui effectuait ici un magnifique combat technique très souple et précis. Quelle ne fut pas la surprise et le désarroi de l'équipe ponote lorsque les juges Nimois donnèrent à la fin la victoire à leur compatriote ! Le coach ponot eu beau chercher à comprendre, c'était leur sentiment et ils ne revinrent pas sur leur décision.

Une belle entrée en matière pour une première
Et enfin Nabil, en junior de – de 61 kg, qui faisait sa première compétition, entrait en lice dans une poule de six combattants. Ils rencontrait en quart de finale, Hakim Gadois de Nîmes. Face à cet adversaire coriace qui se jetait sur lui avec ses poings au premier coup de gong, le ponot ne s'affola pas, esquivant bien les attaques un peu précipitées du Nîmois. Nabil répliqua par des front kicks très puissants qui calmèrent net les ardeurs de son adversaire.
Dans ce combat très intense par la vitesse et la puissance des enchaînements, c'est le Ponot qui prit l'ascendant sur son adversaire durant tous le combat. Nabil emportait donc ce premier combat épuisant.

Il asphyxie son adversaire pour se hisser en finale
En demi-finale, après très peu de repos, le ponot croisait les gants avec Mathieu Greco de Vénissieux. Là, Nabil, toujours très calme mais bien concentré contra de nouveau très bien son adversaire avec de jolis front kicks suivis d'enchainements de poings et middle kicks. Le ponot avançant sans cesse sur son adversaire pourtant rapide et précis, l'asphyxia littéralement à la fin du combat et emporta une fois de plus la victoire.
En finale, il rencontrait le redoutable Sacha Ull de Hyères, combattant très affûté et possédant un excellent jeu de jambe, qui avait battu de justesse en finale le 10 janvier dernier à Sainte-Maxime, Mehmet Yimaz de l'Athlétic-Club du Puy, absent cette fois pour cause de blessure.

"Trois Coupes de France le même jour ça prouve que le travail à la salle a porté ses fruits"
Cette finale commença sur les chapeaux de roue, le Hyèrois très mobile ''dansait'' autour de Nabil cherchant la faille ; mais la défense du Ponot était sûre et ne laissait pratiquement rien rentrer. Dans ce combat très dur physiquement c'est une fois de plus Nabil, par des techniques simples mais rapides, précises et puissantes, qui prenait le dessus sur son adversaire très argneux et courageux qui ne voulait pas lâcher le titre suprême. C'est donc le ponot, Nabil Zeghmar qui emportait cette troisième Coupe de France de la journée pour le plus grand plaisir du coach, Rémi Lebègue.
Ce dernier nous confiait à l'issue de la compétition : «  Trois Coupes de France le même jour ça fait vraiment plaisir et cela prouve que le travail à la salle a porté ses fruits ; mes quatre poulains ont tous fait un excellent boulot ! Je suis très déçu pour Allan qui a fait un super combat et qui l'a gagné en réalité ! Nabil qui effectuait ici sa première compétition a prouvé qu'il pouvait affronter les meilleurs, il est très doué et surtout il écoute bien et comprend toutes les consignes. Dans quinze jours il entre dans la cour des grands, il va effectuer une compétition en K1 Rules, en plein contact cette fois, avec KO autorisé. Quant à Amine , il a été très courageux en battant deux adversaires difficiles, pour lui aussi le travail commence à payer. Tout comme Khémais qui était fin prêt aujourd'hui même si, pour lui, ça a été plus simple. C'est une grande fierté pour le club et ses enseignants car ces nouveaux titres ramènent à 25 le nombre total de titres Nationaux pour toutes les disciplines confondues pratiquées au club : Karaté, Full-Contact, Kick-Boxing, Boxe Française Chauss-Fight, Force Athlétique, Musculation et Fitness ».

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire