Tonya Kinzinger bientôt sous le soleil du Puy

ven 23/03/2018 - 17:40 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

L’héroïne de « Sous le soleil » jouera vendredi 13 avril 2018 au Théâtre du Puy-en-Velay. Elle incarne le personnage principal dans la pièce « Veuve à tout prix ! »
Présente sur le petit écran pendant treize ans dans la série « Sous le soleil », Tonya Kinzinger se fait également connaître du grand public pour ses rôles au théâtre ; « Veuve à tout prix ! » est sa quatrième. Avant de se dévoiler en tant que comédienne, Tonya Kinzinger a démarré sa carrière en tant que mannequin. Elle alors a enchaîné les couvertures de magazines féminins les plus populaires de la planète. Son métier d’actrice, elle l’a appris aux côtés d’Alain Delon dans le film « Dancing Machine ». Aujourd’hui, elle poursuit sa carrière, entre autres, dans son pays natal, aux États-Unis, où elle enchaîne les tournages à Hollywood, tandis qu’elle interprète des rôles différents dans plusieurs séries de l’hexagone. Tonya Kinzinger nous parle avec l’accent mi-américain, mi-français de « Veuve à tout prix ! » pièce écrite par Franck Kenny et Maxime Lepelletier dans laquelle elle a pour la première fois de sa carrière le premier rôle. C’est sa première venue au Puy-en-Velay. Interview.

Zoomdici : Comment vous présenteriez-vous tout d'abord ?
T.K. : Je m’appelle Tonya Kinzinger, je suis une mère, une épouse, une danseuse (« Danse avec les stars 5 »), une artiste qui se concentre sur son métier de comédienne... L’idéal serait d’allier les deux : une pièce de théâtre, un tournage de film, car ce sont deux univers totalement différents que j’aime !

Zoomdici : « Veuve à tout prix ! » comment c’est venu ?
T.K. : Les Lucioles [Ndlr : maison de production de spectacles] m’ont contactée il y a deux ans, car ils avaient envie que l’on travaille ensemble. Nous avons donc échangé autour d’un thé, dans une brasserie à Paris, et ils m’ont fait part de pièces de théâtre. J’ai alors craqué sur « Veuve à tout prix ! » que je trouve drôle avec mon personnage qui est complètement loufoque. En plus, dans la pièce, Eric Collado, Pascal Sellem, Elie et Nicolas vont et viennent sur les planches ; il y a une très bonne alchimie entre nous et j’adore partager la scène avec eux !

Zoomdici : Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire du théâtre ?
T.K. : J’aime beaucoup ce contact direct avec le public, car c’est cash, c’est vrai quoi. Quand on entend les commentaires parfois, les respirations, les rires dans la salle… Eh bien, c’est une énergie qui nous propulse directement et qui est autre de celle provenant de la caméra. Mais j’aime vraiment  les deux.

Zoomdici : Vous êtes en ce moment sur scène avec « Veuve à tout prix ! ». Comme présentez-vous la pièce ?
T.K. : En fait, Muriel, mon personnage est une ancienne star qui a fait un tube, il y a vingt ans, et qui a très envie de revenir sur le devant de la scène. Sauf que pour l’heure, elle est reconvertie en « bonne épouse » dans une banlieue chic avec son mari, directeur financier d’une grosse société. Et celui-ci va perdre d’un coup toute sa fortune. Muriel va donc se faire passer pour veuve afin de toucher l’argent de sa police d’assurance ! Mais un inspecteur d’assurances vient tout chambouler... (Rires)

Zoomdici : Est-ce que Muriel a un point commun avec Jessica de « Sous le soleil » ? Car c’est le rôle qui vous colle à la peau...
T.K. : Il me colle à la peau oui et c’est pourquoi j’ai choisi de jouer le rôle de Muriel ! Parce que Muriel est vénale, totalement diva, très portée sur l’image, n’est pas vraiment une « bonne mère » . En fait, elle n’a rien à voir avec Jessica ! Mais quand Muriel aime, elle aime vraiment, comme Jessica.

Zoomdici : Dans « Sous le Soleil », vous avez formé un couple avec David Brécourt.
T.K. : J’adorais jouer avec David parce que quand j’étais avec lui, les auteurs étaient inspirés et nous écrivaient des comédies. Et j’en avais tellement marre de pleurer avec tous mes autres partenaires - que j’adorais aussi ! Mais ils n’écrivaient que des drames. Alors qu’avec David, ils nous écrivaient un peu de drame et beaucoup de comédie. C’était chouette. J’aimerais le retrouver au théâtre un jour.

Zoomdici : Votre première expérience au cinéma était avec Alain Delon. C’était comment ?
T.K. : C’était ma première expérience au cinéma et ma première expérience dans le jeu de comédienne. J’ai eu beaucoup de chance de tourner avec Alain Delon et le danseur étoile Patrick Dupond, dans ce policier sur la danse en 1990, aux studios de Boulogne qui n’existent plus. C’était une chance pour moi de pouvoir apprendre avec ces maîtres-là. A cette époque, j’étais très jeune et parlais très mal le Français, et, certaines choses m’échappaient mais j’ai été accueillie à bras ouverts par le cinéma français et du coup, touchée par cette hospitalité, je suis restée en France !

Zoomdici : Quels sont vos projets à venir, encore du théâtre peut-être ?
T.K. : Exactement, encore du théâtre, et j’ai mon spectacle, un seul-en-scène en préparation et, je vais tourner un film de cinéma à Los Angeles en juillet-août. Donc, j’ai pas mal de projets à venir, c’est super !

Zoomdici : Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite de votre carrière ?
T.K. : De continuer à travailler dans ce métier que j’aime. De continuer à avoir des propositions diverses et variées. De continuer à avoir de nouveaux défis parce que cela m’intéresse et me transporte toujours… Dans une autre vie, j’aimerais avoir la corde du chant à mon arc, j’aurais adoré savoir vraiment chanter comme Lara Fabian par exemple, pour faire de grandes comédies musicales car je maîtrise la danse et la comédie, il me manque la voix pour le chant, mais on ne peut pas tout avoir !

Zoomdici : Sans superstition, votre représentation au Puy tombera le premier vendredi 13 de l’année 2018. D’ailleurs, avez-vous un rituel avant de monter sur scène ?
T.K. : Oui, avec l’équipe on fait toujours un cercle en se tenant les mains pour essayer de commencer la pièce avec une belle énergie, et être vraiment en équipe. On dit des bêtises aussi ! Moi, j’ai toujours un petit moment de méditation avant de monter sur scène pour essayer de ressentir l’énergie de la scène et de la salle, parce qu’on va dans tellement de salles différentes que c’est important pour moi de me recentrer un instant.
Mes valises sont faites pour venir vous voir, chez vous, au Puy-en-Velay. En attendant, je vous souhaite une super journée !

R.G.

Rendez-vous est donc pris pour une heure et demie de rire avec "Veuve à tout prix !", vendredi 13 avril 2018 à 20 h 30, au Théâtre du Puy-en-Velay, avec Tonya Kinzinger, Elie Axas, Éric Collado, Pascal Sellem et Nicolas Soulie.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire