Smic, carburant, préservatifs… Ce qui change au 1er janvier 2023

Par EMa sam 31/12/2022 - 06:00 , Mise à jour le 31/12/2022 à 06:00

À compter du 1er janvier 2023, de nouvelles mesures entrent en vigueur. Hausse du Smic, préservatifs gratuits ou encore fin des emballages jetables dans les fast-foods : on fait le point sur ce qui vous attend pour le début d’année.

Qui dit Nouvel An dit nouveaux ajustements à partir du 1er janvier 2023. Voici tout ce qui change à partir de ce dimanche 1er janvier.

Smic revalorisé

Le montant du Smic passe à 1353 euros net, soit une hausse de 24 euros. (+1,8%)

Hausse des retraites

Les pensions de retraite connaissent une légère hausse au 1er janvier 2023. Les pensions de base augmentent de 0,8 %, pour les personnes affiliées à la Cnav (Caisse d’assurance nationale d’assurance vieillesse), à la CNRACL (Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales), à la CNAVPL (Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales), au SRE (Service des retraites de l’État) ou à l’Aspa (Allocation de solidarité aux personnes âgées). Au total, 14 millions de retraités sont concernés.

Fin de la remise carburant

C’est la fin de la remise carburant gouvernementale, qui va être remplacée par une indemnité à destination des travailleurs les plus modestes. Une prime de 100€ pourra également être versée aux conducteurs se lançant régulièrement dans le covoiturage.

Mise en place des ZFE dans les grandes villes

Les grandes villes les plus proches sont Lyon et Montpellier.
Après avoir fixé des règles pour les utilitaires et poids-lourds, Lyon a commencé à bannir les voitures particulières. Sont interdites les voitures Crit’Air 5 (diesel immatriculé avant le 31/12/2000 les essences sont au maximum Crit'air3)  et les non classées. La nouveauté au 1er janvier 2023 > Fin de la période pédagogique pour les véhicules particuliers. En 2023, les conducteurs en faute pourront être verbalisés. Le PV est de 68 €. Il existe cependant des dérogations, dont un « pass petit rouleur », qui permet d’aller 52 fois dans la ZFE  de lyon au cours de l’année 2023.
Montpellier a mis en place sa ZFE, avec une interdiction visant les voitures non classées. La nouveauté au 1er janvier 2023 > C’est au tour des voitures particulières Crit’Air 5 d’être bannies. De plus, pour les utilitaires et poids-lourds c’est aussi la fin des Crit’Air 4. La Métropole annonce toutefois que la période de pédagogie est prolongée jusqu’à mi-2023.

PEL à 2 %

Le taux de rémunération du Plan Épargne Logement augmente. Il passe de 1 à 2 % pour les personnes ouvrant leur PEL à partir du 1er janvier 2023.

Fin de la taxe d’habitation

La taxe d’habitation va disparaître en 2023 pour toutes les résidences principales du pays. Cette réforme ne concerne pas les résidences secondaires. Si vous en possédez une, vous devrez vous acquitter de la taxe d’habitation, parfois majorée.

Fin de location pour les passoires thermiques

À compter du 1er janvier, les bailleurs ne pourront plus mettre à la location les logements dont la consommation annuelle est supérieure à 450 kWh par m2, soit la classe énergétique G. Cette mesure n’est applicable que pour les nouveaux contrats de location et ne pourra pas mener au renvoi d’un locataire.

Plus de vaisselle jetable

Fin des emballages jetables dans les fast-foods. La restauration rapide doit servir ses repas dans de la vaisselle réutilisable. En revanche, le papier qui entoure le sandwich reste autorisé. À noter que rien ne change pour la livraison.

Le timbre rouge disparaît

Ce monument de l’histoire de La Poste est remplacé par une lettre numérique, la e-lettre rouge, envoyée depuis laposte.fr, depuis un bureau de poste, sur un automate ou avec l’aide d’un postier. Une nouvelle formule qui vous coûtera plus cher : 1,49 € contre 1,43 € auparavant.

Préservatifs gratuits pour les moins de 26 ans

Emmanuel Macron l’avait annoncé le 9 décembre 2022 ; les préservatifs sont gratuits en pharmacie pour tous les Français de moins de 26 ans à partir du 1er janvier 2023.

Ceux qui n’ont pas de compteur Linky devront payer un supplément

L’absence de compteur Linky en 2023 peut vous coûter près de 50€ par an. En effet, si vous n’avez pas transmis au moins un relevé d’index de consommation depuis un an, vous devrez payer 8,30€ tous les deux mois en cas d’absence de compteur Linky. Cette mesure est justifiée par le fait qu'Enedis, faute de compteur intelligent, doit envoyer un opérateur pour effectuer un relevé. En revanche, les personnes qui ne peuvent pas installer ce compteur pour des raisons techniques ne seront pas sanctionnées.

Un prêt à taux zéro pour acheter un véhicule propre

À partir du 1er janvier 2023, une expérimentation de prêt à taux zéro pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride démarre dans les zones à faibles émissions mobilité. Pour une voiture de 45 000 € maximum, ou 60 000 € pour une camionnette, le prêt peut atteindre 30 000 €, remboursable en 7 ans. Ce prêt sans intérêt est ouvert aux personnes dont le revenu fiscal ne dépasse pas 14 000 € par an, ou aux micro-entreprises, selon un décret publié au Journal officiel du 24 avril 2022.

Autre changement finalement repoussé : la fin des tickets de caisse imprimés automatiquement est décalée au 1er avril 2023

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés