Ségur de la santé : manifestation à Yssingeaux

Par Nicolas Defay mar 08/12/2020 - 15:24 , Mise à jour le 08/12/2020 à 15:24

Mardi 8 décembre, les personnels des SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile) d'Yssingeaux et de Dunières se sont mobilisés pour dénoncer leur exclusion des mesures salariales du Ségur. Ils exigent un traitement similaire entre tous les personnels du champ de la Santé et de l'action sociale.

Une mobilisation constituée d'infirmières, aides soignantes, psychomotricienne, assistantes en soins gérontologiques, secrétaire, ergothérapeuthe, ou encore agents de service hospitalier s'est formée ce mardi 8 décembre avec la CGT et le soutien de leurs collègues de l'hôpital devant le Centre Hospitalier Jacques Barrot.

L'attroupement fort d'une cinquantaine de personnes demande à bénéficier sans délai du complément de traitement indiciaire de 183 euros mensuels à l'instar de leurs collègues de l'hôpital ou des Ehpad (Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) avec un effet rétroactif au 1er septembre 2020.

"Qui acceptera de perdre 183 euros alors qu’il exerce le même métier ?"

"Tous ces personnels doivent faire face à des prises en charge de plus en plus difficiles : troubles du comportement, population vieillissante, précaire et bien d'autres, décrit le syndicat majoritaire. Trop souvent oubliés et invisibles, ils doivent être considérés et reconnus au même titre que tous les acteurs du soin ! Ils ont été les grands oubliés du Ségur. C’est une décision inadmissible et inacceptable !"

Il ajoute : "Cette décision a généré beaucoup d’incompréhension parmi ces travailleurs. Elle entraine découragement et colère. De plus, alors que certaines structures souffrent déjà cruellement d’attractivité, qui acceptera de perdre 183 euros alors qu’il exerce le même métier, avec le même diplôme ou qualification, et le même statut ?"

Une pétition a également été signée et sera adressée dans les prochains jours au Ministre de la Santé.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire