Salon Vinivals : Convivialité, échange et bonnes affaires

lun 13/02/2017 - 09:14 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

« Nous avons dépassé la barre des 1600 visiteurs, s’est réjoui Jean-Luc Montellier, président de l’association Vals avenir, les exposants sont très contents, certains n’ont plus de stock. »
Les organisateurs de Vinivals ont constaté une grande différence, tout au long du week-end, avec l’afflux d’un public plutôt très jeune le samedi et plus hétérogène le dimanche.

Les exposants sont satisfaits
Ce public qui tout au long de la manifestation a pu parcourir la France des vins, s’est également régalé des ateliers « accord mets/vins » animé par trois cavistes ponots (Molière, Marcon, La Chèvrerie).
Comme l’ont annoncé les organisateurs, « les exposants sont très contents » et c’est notamment le cas de Laura (29 ans) d’Yssingeaux : «  c’est un super salon, très intéressant, il offre la possibilité de faire des rencontres. Moi qui ne vient pas spécialement au marché du Puy, le samedi matin, ce salon me permet de faire connaissance avec la clientèle ponote, très réceptive, curieuse. »

Découverte et échange
On croise un public très varié, Françoise (70 ans), d’Arsac-en-Velay : « je dois aller au cinéma avec une amie, la séance est à 18 heures, et on est venues passer un moment agréable ici en attendant ».
D’autres sont plutôt dans la découverte et l’échange, comme Raymond, Ponot de 78 ans, « nous venons de découvrir un vin très bon, de la région de Vaison-La-Romaine, et la personne nous donne l’adresse de son fournisseur car nous allons passer à proximité avec mon épouse... » Si on fait des affaires côté exposants, on est aussi là pour partager sa passion.
Et c’est bien l’impression que laisse ce public de connaisseurs, d’amateurs ou de néophytes, une recherche de partage et de convivialité. Des visages exprimant la joie de vivre, un bonheur simple, mais avec du bon vin.
À consommer avec modération, l’abus d’alccol est dangereux pour la santé.

J.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire