Réveillon : les jeunes, cibles de la prévention routière

Par NPi ven 30/12/2022 - 11:00 , Mise à jour le 30/12/2022 à 11:00

En France, selon les chiffres du gouvernement, tous les ans, près de 30% des accidents mortels sont dus à une prise excessive d’alcool. A l'approche du réveillon de la nouvelle année, les jeunes sont ciblés par les actions de sensibilisation. 

A l’aube du 31 décembre, événement festif et propice à la consommation d'alcool notamment chez les jeunes, le département du Puy-de-Dôme a lancé une campagne de prévention routière pour les sensibiliser aux comportements à risque.

En 2022, l’alcool reste la première cause de mortalité chez les jeunes adultes de 18 à 24 ans. Alors qu’ils constituent 9% de la population du Puy-de-dôme, les jeunes adultes représentent 17% de l’ensemble des personnes tuées sur le territoire (statistiques départementales 2017-2021).

Les jeunes agissent pour les jeunes

Pour faire prendre conscience aux jeunes des dangers de l’alcool et prévenir des drames routiers, le département a invité des étudiants en design clermontois, a réaliser une campagne de prévention. Ces derniers ont créé un visuel avec un message décalé "L’alcool au volant la boisson qui donne des ailes".

Ce visuel de prévention, réalisé par les étudiants a été traduit en affiche qui sera exposée dans plusieurs lieux de rassemblement des agglomérations clermontoise, riomoise et issoirienne. Les étudiants ont également conçu un second visuel, floqué sur des sous-bocks, qui seront utilisés dans ces mêmes lieux.

Un verre = 0,25 

Des milliers d'éthylotests seront également distribués gratuitement dans les bars, discothèques, bureaux d'étudiants et clubs sportifs puydômois.

La réglementation limite à : 

  • 0,50 gr d’alcool par litre de sang (ou 0,25 mg d’alcool par litre d’air expiré) pour les conducteurs expérimentés.
     
  • 0,20 gr d’alcool par litre de sang (ou 0,10 mg d’alcool par litre d’air expiré) pour les jeunes conducteurs et les conducteurs de transports en commun.  

Il faut savoir que chaque verre consommé fait en moyenne monter le taux d’alcool de 0,25 gr par litre de sang. Un individu en bonne santé élimine de 0,10 à 0,15 gr d’alcool par litre de sang en une heure environ (source : www.securite-routiere.gouv.fr). 

Ce qui veut dire que les jeunes conducteurs dépassent la limite autorisée, dès leur premier verre. Les autres conducteurs atteignent cette limite, si on s'en tient formellement aux chiffres, avec deux verres d'alcool. Ceci étant approximatif selon les types et dosages d'alcool. 

Achat d'alcool : âge legal

Selon le Code de la santé publique il est interdit de vendre ou d’offrir à titre gratuit dans les lieux publics de l’alcool à des mineurs de moins de 18 ans, ainsi que de recevoir dans les débits de boissons alcooliques des moins de 16 ans non accompagnés d’un majeur responsable.

Les sanctions en cas d'infraction 

Jeunes conducteurs ou confirmés, tous à la même enseigne : 

• retrait de 6 points sur le permis 
• amende de 135 €
• immobilisation du véhicule 
• suspension de permis

En cas d’usage cumulé de stupéfiants et d’alcool, les conducteurs encourent en plus du retrait de points et de la suspension du permis, une confiscation du véhicule, une amende de 9.000 euros et jusqu'à 3 ans de prison.

"L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération."

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire