Régionales : les écologistes de gauche passent au Scan

jeu 03/12/2015 - 16:56 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:37

C'est le dernier Scan consacré aux élections régionales pour les rédactions de RCF Haute-Loire et de Zoomdici.fr. Après Jean-Jack Queyranne, Jean-Pierre Vigier pour Laurent Wauquiez et Cécile Cukierman, voici Jean-Charles Kohlhaas. Dans la dernière ligne droite avant le premier tour, ce dimanche 6 décembre 2015, la tête de liste régionale du Rassemblement citoyen et solidaire en Rhône-Alpes Auvergne arrive au Puy-en-Velay par la route avec un léger retard. Pas possible de venir en train ou en autocar pour finir sa journée dans l'Allier. A l'aise, rompu à l'exercice, le conseiller régional sortant de Rhône-Alpes pose son sac à dos et s'installe au micro (vous pouvez visionner directement l'interview intégrale en bas de page).

----En 2010, Europe Ecologie Les Verts a totalisé 18 % des voix au premier tour en Rhône-Alpes et 10,69 % en Auvergne, alors emmenés par Christian Bouchardy qui a rejoint la liste du socialiste Jean-Jack Queyranne.
Au fil des sondages depuis septembre, les intentions de votes fluctuent énormément pour la liste du Rassemblement : 15% -> 10% -> 8,5% -> 10% -> 7,5%...-----Parmi les sujets abordés, le manque de notoriété du Rassemblement. Il faut dire que pour ces élections, les groupes politiques ont rebattu les cartes. Le Front de gauche s'est scindé en deux. Le PCF et le MRC d'un côté et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon de l'autre avec Europe Ecologie Les Verts, la Nouvelle gauche socialiste, Ensemble et Nouvelle Donne de Bruno Gascio, formant le Rassemblement citoyen et solidaire.
Le 1er octobre, un appel citoyen appelait les listes de la gauche anti-libérale à s'unir. Cela n'a pas été le cas. On peut donc craindre un émiettement des voix à la gauche de la gauche. Il y a même eu bisbille puisque le Parti de gauche s'est offusqué que la liste communiste prétende avoir le soutien du Front de gauche dans son ensemble.

Autre sujet abordé, la sécurité. Depuis les attentats, certains font campagne, encore plus, sur ce thème. Jean-Charles Kohlhaas rappelle que ce n'est pas de la compétence de la Région, mais il propose plus de personnels, plus d'humain et non des portiques dans les lycées, proposition de Laurent Wauquiez irréalisable selon lui.

Kohlhaas - La sécurité dans les établissements scolaires from Zoomdici Haute-Loire on Vimeo.

Sur le plan économique, le Rassemblement propose la création d'un revenu universel d'existence. « Quand j'en ai entendu parler pour la première fois, je me suis dit ''c'est quoi cette histoire ? C'est de l'assistanat'', se rappelle, hors antenne, Jean-Charles Kohlhaas, mais finalement c'est une idée très sensée ».

Kohlhaas - Le revenu universel d'existence from Zoomdici Haute-Loire on Vimeo.

Haro sur les cumulards
Côté couverture médiatique, le Rassemblement a saisi le CSA, le Conseil supérieur de l'audiovisuel, pour demander le respect des temps de parole sur les médias. Il argumente que, parce ses candidats ne cumulent pas les mandats, ils sont réduits au silence face à ses concurrents cumulards. Il estime ainsi que Laurent Wauquiez et Brice Hortefeux « abusent délibérément de leur situation de député ou député européen pour s'exprimer tous azimuts ».

Taux de présence en assemblée : 100 %
D'après l'enquête de l'Oeil du 20h de France 2, Jean-Charles Kohlhaas a 100 % d'assiduité au Conseil régional de Rhône-Alpes. EELV totalise 90 % de taux de présence, sachant que le bonnet d'âne revient à la droite et au centre, et la médaille au FN.
Laurent Wauquiez propose de réduire de 10 % les indemnités des élus régionaux. Jean-Charles Kohlhaas expose sa position.

Kohlhaas - Les indemnites des élus from Zoomdici Haute-Loire on Vimeo.

----Selon une étude du cabinet Greenflex, 1/4 des Français seraient réfractaires à l'écologie. Ils auraient un ras-le-bol d'un discours un peu bobo moralisateur. Pourtant, selon cette même étude, les 3/4 des Français restent très impliqués au quotidien dans l'écologie.-----Le Rassemblement prône le développement des transports collectifs et notamment du train pour les déplacements. Selon lui, il suffirait d'améliorer l'offre. Mais dans une région montagneuse, comme en Haute-Loire, on ne peut pas faire de miracle. Et pour l'instant, on en est loin. Quand ce n'est pas les travaux sur la ligne, ce sont les feuilles mortes qui bloquent les trains, la neige, les éboulements comme à Alleyras. D'ailleurs si la route vient de  rouvrir après les éboulements du printemps, il n'y a toujours pas de train. Sans parler du Cévenol remplacé par un bus, sur tout le trajet de Clermont-Ferrand à Nîmes, depuis fin septembre. Le directeur régional de la Sncf l'a dit lui-même : "L'A75 est plus essentielle que la ligne des Cévennes".

Et maintenant l'interview intégrale :

Jean-Charles Kohlhaas - L'integrale from Zoomdici Haute-Loire on Vimeo.

Ce jeudi 3 décembre, a eu lieu, à la mairie de Saint-Julien Chapteuil, une réunion publique du Rassemblement citoyen et solidaire. Dannielle Auroi, député Europe Ecologie Les verts du Puy de Dôme, y a parlé de la COP21, de ses enjeux et de sa déclinaison sur la nouvelle grande Région Auvergne Rhône Alpes. Les compétences régionales ont été abordées par Celline Gacon (Europe Ecologie Les Verts), tête de liste départementale en Haute-Loire pour le Rassemblement.

Et Jean-Charles Kohlhaas sera en meeting à Clermont-Ferrand ce vendredi 4 décembre à 19h30 au Polydôme.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire