Refondation sur fond de guerre intestine au PS43

mer 15/11/2017 - 12:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:49

Ce mardi 14 novembre 2017, le premier secrétaire du Parti Socialiste de Haute-Loire, André Chapaveire, a lancé officiellement la deuxième étape des forums de la refondation du Parti Socialiste, décidée par la direction collégiale nationale.
Le secrétaire fédéral chargé de l'organisation de ces forums, Fabrice Farison, a rappelé que cette deuxième étape de travail collectif fait suite à la feuille de route de la refondation déterminée en septembre dernier par l'ensemble des militants de France.
Une troisième étape suivra autour de conventions thématiques. L'ensemble de ces travaux permettront d'envisager la reconstruction politique, stratégique et organisationnelle du parti.

Le Puy, Brioude, Monistrol, Chadrac
Après des réunions à Tence lundi et à Vorey vendredi, cette deuxième étape se poursuit dans différents secteurs de la Haute-Loire :
Le 21 novembre à 18h30 au 23 Boulevard Carnot (fédé. P.S.) au Puy
Le 21 novembre à 20h30 au local PS, place Eugène Gibert à Brioude
Le 23 novembre à 19h à la salle du château à Monistrol-sur-Loire
Le 29 novembre à 18h30 à la mairie de Chadrac

Elles seront ouvertes aux sympathisants et plus largement à toutes celles et ceux qui souhaitent participer à une réflexion collective autour de trois questions qui paraissent fondamentales et essentielles au parti socialiste:
"- Quelles sont les valeurs fondamentales qui nous rassemblent ?
- Quel socialisme voulons-nous pour demain ?
- Quelle organisation souhaitons-nous pour le Parti Socialiste ?"

Les compte rendus des débats seront regroupés et feront l'objet d'une synthèse par les militants de Haute-Loire le 4 décembre 2017. Cette synthèse sera ensuite transmise aux instances nationales pour venir alimenter la réflexion collective et permettre de poser les bases de la refondation.

''Faire face à la dérive droitière de Laurent Wauquiez''
En février/mars, un congrès national se tiendra. Pour Fabrice Farison, ce moment est attendu car "d'une part, il permettra une clarification avec une ligne nette et, d'autre part, il permettra de réoccuper l'espace politique qui existe entre En Marche et la France Insoumise pour faire face à la dérive droitière dans laquelle vont s'engager les Républicains avec Laurent Wauquiez".

La secrétaire fédérale de Haute-Loire, Josiane Mialon, a insisté sur le fait que cette organisation est "la seule officielle", validée par le Conseil fédéral. Elle a regretté que « des initiatives privées aient été prises par quelques militants pour appeler à une autre démarche qui n'est pas celle initiée par la direction collégiale nationale qui regroupe toutes les sensibilités ». Elle estime qu’ « à l'heure où les militants demeurent encore secoués par les défaites et souhaitent s'engager dans une reconstruction collective, elle estime qu'il est du devoir et de la responsabilité des responsables de la fédération de la Haute-Loire d'organiser ses forums sans aucun calcul ».

Des ''comportements minoritaires pas acceptables''
Pour André Chapaveire, « ces comportements minoritaires ne sont pas acceptables dans la situation actuelle : le seul enjeu actuel est celui de reconstruire le Parti Socialiste dans un débat le plus large possible avec d'autres forces de gauche progressiste ; il ne s'agit pas dans l'immédiat de préparer le congrès mais de permettre l'expression des militants ».
Ces rencontres sont ouvertes aux militants, mais aussi aux sympathisants.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire