Quel visage pour le Puy en 2019 ?

ven 18/01/2019 - 23:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

La cérémonie des vœux apporte toujours son lot d’annonces. Et la principale cette année concerne certainement le stade synthétique de Massot qui va être refait en 2019, comme l’avait annoncé en exclusivité Zoomdici au printemps dernier.
Le stade sera accompagné d’un terrain de type "City stade" ouvert à tous et notamment tous les jeunes qui organisent des rencontres entre eux alors que le terrain synthétique sera réservé quant à lui aux associations sportives et scolaire.
Autre point sensible : la crise des Gilets jaunes. Le maire Michel Chapuis s’est engagé à mettre à disposition des Gilets jaunes une salle municipale lors des manifestations le week-end. "On ne peut pas rester insensible devant leurs revendications, même si les violences sont inexcusables", a-t-il annoncé à la tribune en les condamnant fermement. Il est également enclin à faciliter la tenue du grand débat national, "sans m'impliquer pour respecter le principe de neutralité". Enfin, dans le cadre de la mise en valeur du patrimoine, après l’éclairage de la commanderie, de l’école Michelet et de la façade de l’église Saint-Laurent à Noël, l’éclairage du tribunal de commerce est prévue pour 2019. Surtout, une nouvelle fresque à l’entrée du Puy, boulevard Gambetta, va voir le jour. Elle sera à l'effigie du marquis de Lafayette.

>> Ces divers sujets seront approfondis dans un prochain article à paraître sur Zoomdici.fr.

Chemin du Fieu, parkings, 11 nouvelles caméras et des policiers supplémentaires
Au rang des principales annonces lors de cete cérémonie des voeux, on note la réalisation du chemin Du Fieux dans le cadre du contournement du Puy, ou encore la création d’un parking de proximité avenue Foch ainsi qu’à Sainte-Marie.
Notons Également l’annonce de 11 caméras de vidéo protection installé dans la cité mariale, en complément des 58 caméras déjà implantées, ainsi que l’arrivée de policiers supplémentaires pour l’année 2019 concernant le volet sécurité.

La "locomotive alimentaire" du marché couvert
Le dispositif cœur de ville rend notre territoire éligible à la nouvelle loi Pinel, ainsi jusqu’au 31 décembre 2021, les investisseurs désireux d’acheter au Puy en Velay des logements à rénover pourront profiter d'avantages fiscaux.
Le marché couvert va devenir une "locomotive alimentaire" dans le cadre d’une grande Halle. Le maire souhaite qu’elle redevienne un lieu privilégié pour s’approvisionner en produits frais et locaux. Cette réflexion doit associer les artisans et commerçants de proximité afin que la halle constitue une véritable continuité du marché hebdomadaire emblématique.

Les Ponots invités à s'exprimer sur le PLU
La ville et l’agglomération vont permettre d’isoler les combles gratuitement et sans conditions de ressources et dès à présent. Les travaux d’isolation seront naturellement réalisé par les entreprises locales.
L’année 2019 est également marqué par l’approbation du PLU. Ce sera l’aboutissement de deux années de travail de réflexion et de concertation. Elle vise à "une densification de la ville raisonnable dans le souci d’une mixité sociale". La prochaine mise en enquête publique de ce plan local d’urbanisme sera l’occasion pour les Ponot d’exprimer leur point de vue afin d’ apporter d'éventuelles améliorations.
Le maire Michel Chapuis a clos son intervention en rappelant qu’il n’y aurait pas de hausse d’impôts pour 2019, soulignant la fameuse gestion en "bon père de famille".

Un fonds régional de soutien aux commerçants C’est enfin l’ancien maire du Puy et actuel Président de région Laurent Wauquiez qui a pris la parole. Dans le prolongement de ce qu’il avait annoncé lors des vœux de l’agglomération du Puy, il a confirmé que tous les lycées, publiques et privé bénéficieront d’une rénovation d’ici le terme du mandat. Le gymnase de Roche Arnaud sera également rénové, il devrait être livré pour septembre 2019. Enfin, le président Les Républicains a annoncé qu’il allait débloquer un fonds régional de soutien aux commerçants afin d'éviter qu’ils "ne finissent pas au tapis", en référence aux deux derniers mois de l’année 2018 qui ont été particulièrement compliqué contenu du climat social.
Il a exhorté la foule : « vous devez absolument acheter dans vos commerces de proximité », insinuant que le commerce sur Internet était la racine du problème.

Le financement du chaînon manquant reliant Saint-Étienne au Puy
Il a également annoncé à l’assistance que la SNCF avait l'intension de fermer les guichets dans plusieurs gares du département, notamment celle du Puy de Bas-en-Basset et d’Aurec. Il a obtenu l’engagement qu’aucun de ses guichets ne serait fermé en 2019… Sans aucune garantie non plus pour l’avenir.
Enfin concernant les aménagements routiers, dont le Président de Région est particulièrement friand dans le cadre du "désenclavement", il a annoncé qu’il n’était pas négociable qu’aucun aménagement ne soit réalisé route du Fieux et c’est pourquoi le conseil régional va financer cet investissement à 80 %. L’agglomération du Puy devra combler les 20 % restants.
Dans le même registre il a confirmé que la Région, conjointement avec l’État, allait financer le chaînon manquant reliant Saint-Étienne au Puy et qui concerne la section allant d'Yssingeaux à Saint-Hostien.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire