Puy-de-Dôme : aide sociale à l'enfance, où en est-on ?

Par NPi lun 16/01/2023 - 11:30 , Mise à jour le 16/01/2023 à 11:30

Le 10 janvier 2023, l’observatoire départemental pour la protection de l’enfance a dressé le bilan 2022, et présenté les projets, notamment en terme d'augmentation de la capacité d'accueil.  

Cet observatoire, piloté par le conseil départemental et appuyé par les différents acteurs de la protection de l'enfance, notamment l’Agence régionale de santé, les magistrats, la protection judiciaire de la jeunesse...  a pour objectif de recueillir et d’analyser les données départementales concernant la protection de l’enfance. 

L’objectif de la protection de l’enfance est d’apporter à chaque enfant confié ou suivi au titre de l’Aide sociale à l’enfance un accompagnement socio-éducatif adapté à ses besoins. 

En 2021 :

  • 1.707 enfants ont été confiés à l’Aide sociale à l’enfance (contre 1.340 en 2020)
  • 3.104 mesures d’Aide sociale à l’enfance ont été prises, dont 1.706 enfants confiés
  • 50 demandes d’agréments de familles d’accueils ont été déposées et 20 recrutements
  • 211 assistants familiaux ont accueilli 359 enfants

Entre 2016 et 2022, le nombre de jeunes mineurs et de jeunes majeurs confiés à l’Aide sociale à l’enfance a augmenté de 29%.

 

Pour faire face aux besoins de plus en plus importants et urgents, un renfort de la capacité d’accueil et une diversification de l’offre de placements est au coeur des réflexions et actions départementales : 245 places supplémentaires seront créées sur la durée du mandat du Conseil départemental (prochaines élections en mars 2028), dont notamment : 

  • L’extension de la pouponnière du château des Quayres permettra d’accueillir 6 enfants en bas âge, en plus des places déjà existantes au centre départemental de l’enfance et de la famille et des places en familles d’accueil.

  • La création d’un village d’enfants spécialisé dans l’accueil de fratries est également prévue. Il pourra recevoir 80 enfants et permettre le maintien des fratries.

  • La création d’une structure d’accueil multi-sites, pour 42 places.

  • L’augmentation des capacités d’accueil des établissements pour 63 places supplémentaires.

  • La création d’une structure d’accueil pour les 16/18 ans et les jeunes majeurs de 20 places.

  • L’ouverture d’un établissement conjoint avec l’Allier, pour les cas complexes nécessitant une prise en charge soutenue est programmée à plus long terme, avec des places réservées pour chaque département.

  • 80 places alternatives au placement seront également créées.

  • La restructuration de la pouponnière au Centre départemental de l'enfance et de la famille (CDEF) est prévue pour améliorer le confort des enfants et des professionnels. 

Pour 2023, l'enveloppe départementale allouée à la prévention et la protection de l'enfance s'élève 90 millions d’euros. 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés