Prix de l'énergie : des mairies altiligériennes éteignent leurs lampadaires la nuit

mer 11/01/2023 - 06:00 , Mise à jour le 11/01/2023 à 06:00

Face à l'augmentation significative du prix de l'énergie et en particulier celui de l'électricité, certaines communes de l'agglomération du Puy ont décidé d'éteindre l'éclairage public la nuit. 

" Nous traversons actuellement une crise énergétique qui se traduit par une forte augmentation des prix de l'énergie. Dans ce contexte, l'ensemble des pouvoirs publics est amené à prendre des décisions pour participer à l'effort collectif de réduction des consommations et limiter autant que possible l'impact de cette crise sans précédent", écrit la municipalité d'Espaly dans un communiqué envoyé le 5 janvier 2023. Selon la mairie, l'un des principaux postes de consommation d'électricité est l'éclairage public. Pour rappel, en Haute-Loire, 34 communes sur 257 possèdent le label « Villes et villages étoilés », précieuse distinction qui préserve la qualité du ciel nocturne.

L'éclairage public éteint de minuit à 5 heures

Une réunion publique de concertation a été organisée en présence d'espaviots, de la police, de l'entreprise générale d'électricité du Velay et le Syndicat d'électrification. Tous ensemble, ils ont décidé que l'éclairage public serait éteint de minuit à 5h à compter de janvier 2023. " L'entreprise EGEV a commencé d'intervenir sur les différents boitiers de commandes et la coupure est déjà effective sur certains quartiers", précise la municipalité. Les lumières seront partiellement maintenues notamment sur le côté pair de l'Avenue de la Mairie, le côté impair de l'Avenue du Puy et sur l'Hermitage les fins de semaine pour protéger la sortie de la boite de nuit. 

Vers un éclairage par LED ? 

C'est en tout cas ce que souhaite la municipalité. Mettre en place un plan de remplacement complet de l'éclairage public par du LED (diode électroluminescente). Ce projet nécessite en amont des études et investissements conséquents. " L'objectif pour l'avenir est de procéder à un abaissement de l'intensité de l'éclairage plutôt qu'une extinction totale sur certaines parties de la commune", ajoute la municipalité. Selon la mairie, aucune étude n'établit un lien entre délinquance et obscurité. Toutefois, l'institution promet d'être attentive sur ce point en suivant les statistiques de la police. " Au cours du second trimestre 2023, une évaluation sera effectuée auprès des citoyens", conclut la municipalité. 

Vals-près-le-Puy éteint aussi ses lampadaires la nuit 

C'est lors du conseil municipal du mercredi 21 décembre que la question a été abordée. Les conseillers ont décidé que l'éclairage public serait interrompu de minuit à 5 heures du matin dès que les horloges astronomiques seraient installées sur les armoires de commandes. Plusieurs secteurs seront impactés notamment les impasses et rues perpendiculaires (Charles Martin, Impasse Gravieres et impasse CTM), début quai du Dolaizon, Rue de l’Ecole Normale et début chemin Sermone, Centre Bourg de part et d’autre du Dolaizon, Rue du Riou, Petit Vals (sauf parkings du Centre Culturel), Rue André Bernard (partiel), Avenue Jeanne d’Arc, Rue Danton, Rue St Benoît partiel, Chemin de Bonnassou, Rue Jean Moulin, ancien city stade et candélabres au forfait Barlière. Pour rappel, certains axes de la commune subissent déjà l'interruption de l'éclairage public la nuit. 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés