Pleins feux sur le musée Crozatier avec les essais d'éclairage

sam 21/02/2015 - 00:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Le maire du Puy, Laurent Wauquiez, quelques élus, les équipes techniques et l'entreprise  Brenas (suivant les propositions de l'entreprise d'ingénierie Tecchnip TPS, agence de Lyon) ont réalisé les essais d'éclairage de la façade historique du musée Crozatier ce vendredi soir à partir de 19h30.

Tout a son importance, au détail près
Mettre en valeur l'architecture du bâtiment datant de 1868 et retenu par l'architecte Antoine Martin. C'est là tout l'enjeu de l'éclairage. Blanc ou jaune, intense ou léger, emplacement des spots...tout y passe. Après plusieurs dizaines de minutes de discussion, trois devis sont demandés à l'entreprise en charge des travaux. 

L'environnement du musée sous les projecteurs
Cette mise en lumière n'est pas la seule prévue puisque, la façade moderne faite de 600 plaques de verre sera également éclairée avec une couleur " glaçon ". Ce thème a d'ailleurs fait débat au dernier conseil municipal puisque la somme allouée à ce projet est jugée exubérante par l'opposition. La rue Antoine Martin doit aussi faire l'objet d'un nouvel éclairage pour la sécurité les habitants et des collègiens mais aussi pour mettre en valeur le musée. Les luminaires seront minutieusement placés pour ne pas faire d'ombre sur la façade.

Le jardin comme en plein jour
Pour finir, les allées du jardin Henri Vinay auront, elles aussi, droit à une mise en lumière. " Le jardin doit pouvoir être utilisable la nuit, comme avec le festival des Nuits de Saint-Jacques qui se déroulera ici même " explique Laurent Wauquiez. L'ensemble du réseau électrique sera remplacé, ce qui ne représente pas moins de 790 mètres de tranchées, 2 200 mètres de câble, 39 points lumineux (28 lampadaires et lanternes rénovés et onze nouveaux).

E.J. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire