Partage de souvenirs de voyages avec Zellidja

sam 20/12/2014 - 16:52 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

Ce samedi 20 décembre, quatre des neuf boursiers altiligériens Zellidja se sont retrouvés pour partager un repas au Chamarlenc, au Puy-en-Velay. Ensemble, ils évoquent leurs souvenirs et leurs projets de voyage.

Ancien lauréat pour guider les jeunes
Hubert Guillon, membre de l'association, est toujours ému quand il évoque ses deux voyages avec Zellidja. C'était il y a quelques dizaines d'années, Hubert a quitté la France à bicyclette pour aller en Allemagne. Ensuite, il s'est envolé vers les Etats-Unis : " Je voulais voir de plus près la crise d'Hollywood ". Aujourd'hui, il acconmpagne les jeunes dans leurs démarches et les encourage autant que possible.

Les Pays-Bas à vélo
Pierre Martin-Dussaud, ancien élève du lycée Charles et Adrien Dupuy, est parti en 2011 juste apès l'obtention de son baccalauréat. Il a voulu étudier l'éco-psychologie au Pays-Bas, c'est-a-dire les réactions et les aptitudes à s'adapter à l'écologie. Ce voyage, il l'a fait avec un moyen de transport adapté à son sujet : le ----Il est possible de déposer les dossiers de candidatures jusqu'au 31 janvier. Il faut avoir entre 16 et 20 ans et un projet de voyage et d'étude pour candidater. La consigne est stricte : il faut voyager seul(e) et tenir un journal de bord, un journal de comptes et rédiger un projet d'étude. Pour un premier voyage, le montant des bourses va jusqu'à 900 euros, pour un second, jusqu'à 1 100 euros.
Quatre jeunes sont choisis chaque année en Auvergne.-----vélo. Aujourd'hui à l'Ecole Normal de Lyon, Pierre aspire à devenir physicien et rêve de repartir en voyage.

Sous le charme
Le lauréat 2014, Pierre Farget était parti en Espagne pour découvrir le village utopique de Marinaleda. Mais cette année, il s'est aventuré en Irlande pour essayer de percer le secret qui attire autant de jeunes chaque année. Sa réponse reste néanmoins mystèrieuse : " Tout. Les paysages, les musiques, la poèsie... Tout est ----

Parmi les altiligériens, Lucas Dugerdil a reçu le premier prix Jean Walter pour ses travaux sur l'Inde et l'Argentine.

-----lié ". Personne n'est surpris de cette réponse puisque tous sont revenus de leur voyage complétement passionnés. C'est le cas d'Yzore qui était partie par deux fois à la rencontre des communautés indiennes en Amérique du Sud.
Les anciens boursiers encouragent à leur tour de futurs globetrotters.

E.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire