Notre-Dame-des-Landes : La charade du Sénateur Duplomb

ven 20/04/2018 - 17:05 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

« Mon premier est une commune de Loire-Atlantique.
Mon deuxième est le résultat d’un fiasco politique du quinquennat précédent.
Mon troisième est une zone de 1650 hectares où les forces de l’ordre républicaines ont été interdites de circuler. Et pourtant, le facteur portait les courriers des zadistes en droit de toucher les aides sociales.
Mon quatrième est une zone où le droit de propriété est bafoué par des zadistes construisant des abris en toute illégalité.
Mon tout est une zone de non droit où nos forces de l’ordre sont attaquées alors qu’elles accomplissent avec courage leur mission au nom de l’État. »

"Insupportable"
Le fond est, on le comprend, est bien plus sérieux. Comme le député Jean-Pierre Vigier dont l’interjection avait été reprise par de nombreux médias nationaux, le sénateur Duplomb a interrogé le chef du gouvernement sur ses intentions : « Alors, comptez-vous, réellement, rétablir l’ordre public à Notre-Dame-des-Landes », faisant usage de la rhétorique. Et de poursuivre sa tirade, par une anaphore dominée par le mot insupportable.

« L’image que vous donnez d’un Etat de droit bafoué, est insupportable :
• Insupportable sur l’incapacité que vous avez à mettre fin à l’occupation illégale avec en plus un passe-droit jusqu’au 31 mars dernier.
• Insupportable votre façon de gérer l’évacuation avec 2500 gendarmes bridés face à 150 zadistes. Vous vous félicitez du démantèlement de 29 squatts. 29 sur 99 au total… cela revient à féliciter un élève avec une note de 7 sur 20.
• Insupportable votre pratique du deux poids deux mesures : avec d’un côté, les Français obligés tous les jours de respecter les règles sous menace de sanction telle la perte de points sur leur permis de conduire ; et de l’autre, les zadistes obligés à rien. Vous les autorisez même à régulariser une hypothétique installation agricole avec un dossier de deux pages jusqu'au 23 avril. Alors qu’une installation agricole partout ailleurs nécessite un dossier de plus de 50 pages et plus de 8 mois de délai. »

S.Ma

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire