Morts par stupéfiants : les dealers présumés interpellés

ven 21/02/2020 - 10:20 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:03

En 2018, plusieurs décès en lien avec la consommation de produits stupéfiants étaient déplorés dans les environs de l’agglomération ponote. En août 2018, une information était ouverte devant le juge d'instruction du Puy-en-Velay pour trafic de stupéfiants. L’enquête sur commission rogatoire était confiée à la brigade de recherches du Puy.

Le 21 janvier 2020, sept interpellations concernant les commanditaires et autres personnes impliquées intervenaient sur les communes de Saint-Jean de Nay, Saint-Vincent et Le Puy. Plus d’ 1 kg de produits stupéfiants (résine de cannabis, cocaïne et héroïne) ont été saisis au cours des différentes perquisitions ainsi que des téléphones portables, un véhicule de grosse cylindrée de marque Audi, de l'argent liquide et des bijoux.

Mis en examen devant le juge d’instruction, trois personnes ont été incarcérées et quatre autres placées sous contrôle judiciaire.

Ce mercredi 18 février 2020, une huitième personne, en fuite et faisant l’objet d’un mandat de recherches, a été interpellée au Puy. L'homme a également été incarcéré.

Un réseau alimenté d'Espagne via Pradelles
Le lien a été établi entre ces trafiquants présumés et l'interpellation survenue le 20 octobre 2019, à Pradelles, par les services des Douanes, de deux personnes, au cours de laquelle 10,2 kg de résine de cannabis avaient été saisis dans un véhicule remontant d’Espagne. Ces deux personnes avaient été alors placées en détention.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire