Mise à 2x2 voies de la RN 88 : les premiers travaux dès 2018

jeu 11/01/2018 - 16:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:50

Les infrastructures routières ne sont pas une compétence du Conseil Régional et l'actuelle majorité régionale a longtemps reproché aux mandatures précédentes de ne pas s’intéresser au réseau routier alors même que, "pour de très nombreux territoires, c’est un enjeu majeur de désenclavement et de développement".
Le nouvel exécutif a décidé d’en faire une priorité notamment dans le cadre de la révision récente du CPER (Contrat de plan Etat-Région). La Région a inscrit pour cela 154,4 M€ de crédits nouveaux pour des opérations routières sur des réseaux nationaux où départementaux. La RN 88 en fait partie.

Maîtrise d'ouvrage et début des travaux en 2018
Dans le cas de la RN 88, la discontinuité de l'itinérair entre Lyon et Le Puy a conduit la Région a aller au-delà du financement en assurant la maîtrise d'ouvrage des opérations. "Je remercie le Préfet qui nous a beaucoup aidé dans ce dossier", a reconnu Laurent Wauquiez lors de cette annonce mardi soir aux voeux de l'agglomération du Puy.
"Je me suis engagé à ce que le doublement de la RN88, qui permettra de nous relier à Yssingeaux, commence", a-t-il déclaré, "dès 2018, nous aurons les premiers travaux. C'est un effort énorme que je fais ici, comme on le fait à Aurillac, car on a bien compris que si on attend les crédits nationaux, rie ne se fera".

Une annonce à pondérer avec les prospections sur la faune et la flore réalisées en 2018
Dès 2018, nous devrions donc avoir le début des travaux avec des premiers terrassements, selon l'annonce du Président de Région. Une annonce à pondérer tout de même puisque des prospections sur la faune et la flore doivent être réalisées en 2018, a priori jusqu'en novembre. Il faut donc espérer qu'il n'y ait aucun contre temps si on veut voir les premiers travaux en 2018...
"Les grands travaux pourront commencer en 2019, avec notamment la première jonction entre Yssingeaux et Bessamorel", a poursuivi Laurent Wauquiez, "et ensuite le travail dans toute la descente du Pertuis, qui va permettre de relier notre agglomération à une deux fois deux fois qui permettra de nous mettre en lien avec tout le bassin stéphanois puis le bassin lyonnais, avec le dynamisme qu'il peut incarner".

Et du côté de la RN 102 ? "On se bat pour qu'on puisse avancer"
Enfin, concernant l'autre axe routier du département, la RN 102, l'ancien député-maire du Puy a assuré qu'avec le député Jean-Pierre Vigier, ils se battaient pour que "la parole donnée lors de la signature du contrat de plan État Région soit respectée", alors qu'il avait suscité une véritable guerre de tranchées en amont de l'élection régionale de 2015.
L'objectif du Président Les Républicains et du député Vigier, c'est que "du côté de la RN 102, y compris sur le contournement d'Arvant et l'aménagement de créneaux de dépassement, on puisse avancer". Il a conclu son annonce en déclarant : "c'est une grande fierté pour nous, alors que les délais ont été aussi courts, de pouvoir aussi rapidement, dès 2018, avoir les premiers travaux qui commencent".

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire