Michel Chapuis, le nouveau maire du Puy, dans Le Scan

jeu 04/02/2016 - 11:15 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

Dans le cadre de leur émission mensuelle Le Scan, les rédactions de Zoomdici.fr et RCF Haute-Loire recevaient Michel Chapuis (UDI) cette semaine. Le Président de l'UDI de Haute-Loire est un proche collaborateur de Laurent Wauquiez, à qui il vient tout juste de succéder comme maire du Puy-en-Velay
Michel Chapuis est également conseiller régional puisqu'il figurait en cinquième position de la liste de la droite et du centre pour le scrutin régional de décembre dernier. Un scrutin où son équipe l'avait très largement emportée en Haute-Loire (avec 57,85 % des suffrages pour la liste Wauquiez, la Haute-Loire est le quatrièmé département de France le plus tranché dans son vote) et avec une avance considérable au niveau régional (40,61 % des votes). Notons que le nouveau maire du Puy siège également à la commision permanente du conseil régional.

Ce que vous ne retrouverez que dans la vidéo intégrale de l'entretien
La rédaction de Zoomdici vous propose quelques extraits vidéo sur des sujets bien précis mais vous invite également à regarder la vidéo intégrale de l'entretien (en bas de page) si vous êtes intéressés par les sujets suivants : il y avait beaucoup d'émotion vendredi soir lorsque vous êtes devenu maire du Puy, la pression est-elle retombée ? Mesure-t-il la tâche qui lui incombe ? Laurent Wauquiez avait réuni une très large majorité derrière lui (plus de 65 % aux dernières municipales), alors pour lui succéder, est-ce plutôt un élément inquiétant ou rassurant (à partir de 4'50) ?
Laurent Wauquiez n'avait pas la réputation d'un homme déléguant beaucoup de responsabilité. Comment va s'organiser le travail à présent ? Vous allez évoluer en équipe (à partir de 9'47) ? Les élus d'opposition ont souligné que la gestion financière n'était pas si exemplaire, en se référant notamment à la cour des comptes. Vous êtes serein par rapport à ça ? Il y a notamment eu des détournements de fonds au CCAS du  Puy... Les bons résultats financiers de la mairie du Puy ne sont-ils pas une conséquence du transfert de charges de la commune vers l'agglomération (à partir de 16'50) ?
Conseiller régional, membre de la commision permanente, maire du Puy, le tout en quelques semaines, est-ce que ça ne fait pas beaucoup d'un seul coup, notamment en termes de charge de travail ? Serez-vous assez disponible pour la ville du Puy (à partir de 21'15) ? Vous êtes Président de l'UDI de Haute-Loire et après l'élection régionale, où la droite et le centre ont contracté une alliance, on se demande quelle est la place et l'avenir du centre (à partir de 22'40) ?

Des extraits vidéo
Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'entretien en vidéo en bas d'article. Comme d'habitude, la rédaction de Zoomdici vous propose une sélection de moments clefs de cette interview :

  • Michel Chapuis, le "véritable ponot"

Le nouveau maire du Puy nous livre quelques éléments de sa personnalité, de son engagement associatif à son activité professionnelle. On apprend aussi qu'il est natif du Puy, qu'il y a fait toute sa scolarité et toute sa vie professionnelle. Un "véritable ponot" pourrions-nous dire pour le Président de l'UDI qui collectionne de petites statues de la Vierge et qui demeure très attaché au territoire vellave, qu'il n'a jamais vraiment quitté.

 

  • Comment administrer dans l'ombre de Laurent Wauquiez ? 

Laurent Wauquiez s'est engagé à demeurer très présent au Puy-en-Velay, comment va s'organiser et s'articuler cette collaboration ? L'ombre de Laurent Wauquiez peut-elle être un problème pour votre prise de fonction ? Qui est le maire du Puy maintenant ? Qui va piloter ? Quelle sera votre marge de manoeuvre ? 

  • Les projets pour la ville du Puy

Quels seront les principaux projets que vous allez porter en tant que maire du Puy ? On parle bien de ce que VOUS porterez, pas ceux qui ont été réalisés par Laurent wauquiez (à partir de 11'41) ? 

  • "Il n'y aura pas de baisse d'impôts"

Au niveau des finances, comment jugez-vous la gestion de vos prédécesseurs ? Le taux d'imposition est encore trop élevé au Puy ? Peut-on encore le baisser ? 

Retrouvez ci-dessous la vidéo intégrale : 

> En savoir + sur Le Scan

  • Retrouvez ci-dessous les dernières émissions du Scan :

* Luc Crépy, nouvel évêque du Puy-en-Velay

* Jean-Pierre Marcon, président du Conseil départemental

* Gérard Roche, nouveau directeur du festival de La Chaise-Dieu

* Michel Wagner
, directeur de la maison d'arrêt du Puy

* Gérard Roméas, Président du COP rugby qui remonte en Fédérale 3

* Jacky Crespy, entrepreneur sur le tourisme en Haute-Loire

Christophe Gauthier et Antoine Kuntgen, du Puy Foot 43 Auvergne

Laurence Cottier, co-présidente de l'office de commerce et d'artisanat de l'agglomération du Puy-en-Velay.

Olivier Servaire-Lorenzet, qui a passé sept ans à la tête de l'hôpital du Puy, avant de quitter ses fonctions début juillet.

Jean-Louis Roqueplan, le grand architecte des fêtes du Roi de l'Oiseau, à l'aube de la trentième édition des Fêtes Renaissance.

Jean-Jack Queyranne, le Président de la région Rhône-Alpes et le candidat socialiste aux élections régionales de début décembre. 

* Cécile Cukierman, candidate d'une "Gauche qui ne renonce pas" pour la tête de liste l'Humain d'abord, qui réunit le Parti communiste et le Mouvement républicain et citoyen (MRC).

* Jean-Pierre Vigier, député et numéro trois de la liste de Laurent Wauquiez, défend les couleurs de la droite et du centre dans Le Scan.

Jean-Charles Kohlhaas, tête de liste du Rassemblement citoyen et solidaire en Rhône-Alpes Auvergne.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire